En ce moment

    Mathieu Molard

    ex @ZeppelinNetwork / regarde souvent vers l'est (#Russie...)

    Le roux dans la bergerie de StreetPress, Mat Molard trimbale son mètre 90 là où il est question de sans-pap, de bavures policières et de street work out. Et toujours avec le smile. Co-auteur du livre sur "Le Système Soral - Enquête sur un facho business"

    359 résultats

    27 / 07 / 2020

    « Elle criait au micro : “Debout les bougnoules et les négros, c’est fini de dormir.” »

    Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris

    Un brigadier-chef lanceur d’alerte et plusieurs centaines de documents internes permettent à StreetPress de révéler un système de maltraitance raciste dans les cellules du tribunal de Paris.

    27 / 07 / 2020

    « She was yelling in the microphone, ‘Wake up niggers and ragheads, enough sleeping.’ »

    Police officer reveals hundreds of cases of abuse and racism in Paris court cells

    A whistle-blower Chief Brigadier and several hundred internal documents helped StreetPress to reveal a system of racist abuse in the cells of the Paris High Courthouse.

    19 / 06 / 2020

    StreetPress a également reçu des réquisitions judiciaires

    Messages de policiers racistes : Facebook va collaborer avec la justice

    Deux enquêtes ont été ouvertes après la révélation par StreetPress de deux groupes Facebook où plusieurs milliers de policiers s’échangent des messages racistes. Facebook va collaborer avec la justice, pas StreetPress. Explications.

    14 / 05 / 2020

    Des avocats en colère veulent déconfiner la justice

    « Même en temps de guerre, on n’a pas autant attaqué les droits de la défense »

    Ce mardi 12 mai, un collectif d’avocat s’est rassemblé devant le ministère de la justice pour dénoncer l'État d’urgence sanitaire et ses mesures liberticides. Entre deux slogans, on en a causé avec l’avocate Menya Arab-Tigrine.

    08 / 05 / 2020

    La police ferme les yeux

    Trafic de courgettes et deal de pastèques au temps du confinement

    Les ventes de fruits et légumes au cul du camion se sont multipliées. Des petits business qui permettent à ceux qui d’habitude vendent sur les marchés de tenir le coup jusqu’au déconfinement. Une activité tolérée par la police.

    29 / 04 / 2020

    « C’est du racisme »

    Château-Rouge, un quartier sous contrôle

    Dans ces quelques rues populaires du 18ème arrondissement, un arrêté préfectoral oblige les commerçants à fermer à 12h30 le temps du confinement. Et chaque matin, les policiers contrôlent en boucle et verbalisent à la pelle.

    17 / 04 / 2020

    Distributions alimentaires dans les hotels sociaux et bidonvilles de l'Essonne

    « Sans eux, on n'aurait rien à manger »

    Dans le nord de l’Essonne, l’association Intermèdes Robinson fait le tour des hôtels sociaux et des bidonvilles pour offrir les produits de première nécessité. Avec le confinement, les plus précaires ont faim.

    09 / 04 / 2020

    « Faire ça maintenant, c’est vraiment immonde »

    Pandémie : Monoprix aussi fait appel à des auto-entrepreneurs pour remplir ses rayons

    Après Franprix, StreetPress a découvert que Monoprix fait aussi appel à des auto-entrepreneurs pour remplir les rayons. Une pratique douteuse qui indigne les salariés du secteur, qui chaque jour prennent des risques.

    27 / 03 / 2020

    « Zéro auto-entrepreneurs [à partir de] la semaine prochaine. »

    Franprix ne fera plus appel à des auto-entrepreneurs

    Ce jeudi 26 mars StreetPress révélait le recrutement de 45 auto-entrepreneur par Franprix. « Une pratique exceptionnelle, dans un contexte exceptionnel » assure l’enseigne qui promet d’y mettre fin immédiatement.

    26 / 03 / 2020

    « C’est extrêmement inquiétant »

    En pleine pandémie, Franprix fait travailler des auto-entrepreneurs dans ses magasins

    Franprix a discrètement recruté 45 auto-entrepreneurs pour travailler en caisse ou en rayon dans ses magasins. « Ça ouvre la porte à l’uberisation de toute une branche professionnelle », s’inquiète Sylvie Vachoux de la CGT.

    Voir plus 'mathieu-molard'