En ce moment

    Mathieu Molard

    ex @ZeppelinNetwork / regarde souvent vers l'est (#Russie...)

    Le roux dans la bergerie de StreetPress, Mat Molard trimbale son mètre 90 là où il est question de sans-pap, de bavures policières et de street work out. Et toujours avec le smile. Co-auteur du livre sur "Le Système Soral - Enquête sur un facho business"

    345 résultats

    15 / 01 / 2020

    Un membre en moins et le frigo vide

    « Si je suis aux Restos du coeur, c’est parce que j’ai été mutilé par la police »

    Mutilés par la police, ces Gilets jaunes ont perdu un oeil, une main ou des dents. S’ajoute le traumatisme psychologique mais aussi souvent l’extrême précarité financière. Ils racontent leur quotidien entre arrêt-maladie, chômage et restos du coeur.

    13 / 01 / 2020

    Pas de salaire pendant cette période

    Le conseil de discipline propose 4 mois de suspension dont 2 avec sursis pour le pompier blessé en manif

    Ce lundi 13 janvier Nicolas B. passait devant le conseil de discipline pour avoir, dans une vidéo, insulté le président de la République. Des propos tenus sous le coup de la colère, alors qu’il venait, semble-t-il, d’être touché par un tir de LBD.

    18 / 12 / 2019

    Menaces de mort, insultes et commentaires racistes

    « Le grand remplacement », le morceau du rappeur Younès qui rend fou la fachosphère mondiale

    Le 4 décembre, le rappeur Younès mettait en ligne son morceau « Le grand remplacement ». Une réponse ironique à la théorie raciste du même nom qui excite la fachosphère jusqu’aux États-Unis et lui vaut des milliers d’insultes et de menaces de mort.

    10 / 12 / 2019

    « Il n’est quasiment jamais porté ou caché sous les équipements »

    Pourquoi les policiers ne portent pas leur matricule RIO obligatoire ?

    En manif, très peu de policiers arborent leur matricule RIO. Les syndicats de force de l’ordre invoquent un matériel inadapté. D’autres voix pointent une volonté d’échapper aux enquêtes.

    25 / 11 / 2019

    Ses « Allô place Beauvau » ont braqué les projecteurs sur les violences policières

    David Dufresne, vivre libre ou mourir

    De Malik Oussekine à Steve Maia Caniço, depuis 30 ans le journaliste David Dufresne se confronte à la police. Portrait du punk qui fait (presque) le taff de l’IGPN : surveiller ceux qui nous surveillent.

    04 / 11 / 2019

    Informer en toute indépendance

    Depuis un an, Streetpress documente la répression du mouvement des Gilets jaunes

    Les chiffres officiels donnent le tournis : 2.448 manifestants blessés, 440 incarcérés, 11.000 en garde à vue, 1 décès. Depuis le début des Gilets jaunes, StreetPress documente la répression. On a besoin de votre soutien pour continuer notre travail.

    31 / 10 / 2019

    Nous ne renonçons pas à enquêter

    Procès baillons : ils ont coûté plus de 10.000 euros à StreetPress cette année

    Chaque année, StreetPress est confronté à des « procès baillons ». Des procédures juridiques coûteuses qui visent à détourner l'attention de nos révélations, mais surtout à nous épuiser en temps et en argent.

    30 / 10 / 2019

    Pour un journalisme qui nous ressemble et qui nous rassemble

    Streetpress, un média qui raconte les quartiers populaires sans caricature

    Les quartiers populaires ont trop souvent droit à un traitement médiatique à part, caricatural. C’est en partant de ce constat que nous avons monté StreetPress. Et depuis 10 ans, nous donnons la parole à leurs habitants.

    29 / 10 / 2019

    Pour un journalisme de combat

    StreetPress, un média engagé contre l’extrême droite

    Alors, oui, autant que ça soit clair : nous combattons les idées d’extrême droite. StreetPress assume ses engagements, tout en revendiquant un travail journalistique rigoureux. Pour continuer, on a besoin de vous.

    22 / 10 / 2019

    Il refuse d’écrire une lettre d’excuse au Président et porte plainte pour violence policière

    Le pompier blessé par la police en manif suspendu par sa hiérarchie

    Nicolas B., pompier, a été victime, semble-t-il, d’un tir de LBD 40. Il a été, ce mardi 22 octobre, suspendu à titre conservatoire. Il porte, par ailleurs, plainte pour « violences volontaires avec arme par personne dépositaire de l’autorité publique ».

    Voir plus 'mathieu-molard'