En ce moment

    26 / 04 / 2010

    Le debrief burqa du week-end

    Polygamie, niqab et expulsion: Une partie de « ping-pong » selon Tarik Ramadan

    Par Robin D'Angelo

    Brice Hortefeux a proposé de déchoir de la nationalité française le mari de la conductrice au niqab, accusé de polygamisme et de fraude. La droite de Le Pen à Besson le soutient, la gauche ne réagit (presque) pas et Ramadan n'aime pas le ping-pong.

    Revoir le code de la nationalité… (Eric Besson)

    Le Ministre de l’immigration Eric Besson, quand on lui demande s’il on doit retirer la nationalité française au mari de la conductrice répond: “Si le peuple français considère qu’on ne peut pas frauder dans ces conditions – polygamie et fraude aux prestations sociales – à ce moment là, sous l’arbitrage du président de la République et du Premier ministre, on pourrait très bien concevoir une évolution législative”

    …pour expulser les naturalisés qui ne respectent pas notre “mode de vie” (Lefevbre, Bertrand)

    Pour Xavier Bertrand, le sécrétaire général de l’UMP: “Il y a un mode de vie, des principes républicains qui sont à respecter ” ce qui justifie pour Fredéric Lefevbre, porte-parole de l’UMP, “ la déchéance de la nationalité” et “l’expulsion de cet individu, extrémiste, qui bafoue les droits des femmes sur notre sol et arnaque notre système social”.

    La droite toute entière fait bloc derrière Hortefeux

    “Brice Hortefeux a tout à fait raison de mettre les pieds dans le plat. Je le soutiens tout à fait” insiste Jean-François Copé. Il rejoint Jean-Marie Le Pen pour qui “M. Hortefeux est un homme de bonne volonté”. Le leader frontiste regrette néanmoins “la suppression par M. Sarkozy de la double peine. Nous sommes contraints de garder chez nous la racaille que nous avons fait condamner devant nos tribunaux correctionnels ou devant nos assises”.

    Une partie de ping-pong pour Tarik Ramadan…

    Pour l’islamologue Tarik Ramadan “faire de 22€ une controverse nationale en dit long sur le malaise qui règne en France”. Il ajoute: “L’Islam est devenu une balle de ping-pong entre partis politiques, c’est un sujet usé et abusé”

    … pourtant il n’y a qu’un seul joueur car le PS ne prend pas position sur le fond du sujet.

    Pourtant de l’autre coté de la table, les réactions sont plutôt timides. Seuls Jean-Marc Ayrault, député-maire de Nantes, et Julien Dray, mouton noir du PS, ont réagi.

    Pour le premier “au moment où on veut débattre (de l’interdiction du port du voile intégral, ndlr) dans la sérénité, j’ai l’impression qu’on est dans l’instrumentalisation”.

    Dray le mouton-noir monte un peu plus au créneau…

    Julien Dray se fait plus accusateur: “Le gouvernement prend une mauvaise voie, un mauvais chemin. Il est en train de s’emballer, de construire un scénario de dramatisation d’une situation, d’emballement médiatique. Nous sommes dans une véritable intoxication”.

    …et Marie-Geogre Buffet a peur pour l’avenir de la France

    Marie-Geogre Buffet, secrétaire général du PC, est carrément pessimiste: “L’utilisation politicienne de tout cela peut nous mener très loin. Je vois les choses venir, on va multiplier les incidents par rapport à ces femmes et on va voir se réjouir des gens qui vont pousser le feu de l’intégrisme et de la radicalité”

    Source: Robin D’Angelo | StreetPress

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress