En ce moment

    30 / 10 / 2012

    « La France d'aujourd'hui, c'est la France de Pierre, David et Abdel »

    Le collectif contre l'islamophobie lance une grande campagne de sensibilisation

    Par Gurvan Kristanadjaja

    Depuis ce matin, tu peux voir dans Paris de grandes pubs de sensibilisation contre l'islamophobie. Derrière les pancartes, le CCIF, collectif déjà à l'initiative de l'opération pains au chocolat. « En 2011, on a recensé 298 actes anti-islam. »

    « Nous sommes la nation. » Voilà le message que veut faire passer le CCIF, collectif contre l’islamophobie en France. Le collectif lance ce mercredi une grande campagne de sensibilisation contre l’islamophobie, à travers des pubs et des spots radios. Le but ? Faire cesser la stigmatisation des musulmans en France, pour laisser place à l’unité.

    Le collectif, qui va bientôt fêter ses 10 ans d’existence, veut frapper un grand coup. À travers plusieurs actions, un vrai message. « Il y a urgence. Les actes islamophobes augmentent alors que le discours des politiques reste de plus en plus consensuel. On pensait qu’avec Hollande, ça changerait, mais rien n’a changé », avoue Marwan Muhammad, membre actif du CCIF.

    Toucher tous les publics Trois publicités seront affichées dans Paris. L’une représentera les membres d’une famille blonde, le père portant une djellaba, et la mère un léger foulard. L’affiche interrogera : « Sont-ils musulmans ? », avant de livrer le message « Nous sommes la nation ». Marwan Muhammad explique : « C’est une façon de dire que les musulmans ne sont pas forcément arabes, qu’il y a de la diversité. Ici par exemple, c’est une famille convertie. »

    Plusieurs spots seront aussi diffusés sur les ondes de la bande FM. Sur Beur FM et Europe 1, des messages publicitaires dénombrant les actes islamophobes amèneront peut-être les auditeurs à réagir. « En 2011, on a recensé 298 actes anti-islam, dont plus de 85 % étaient adressés à des femmes », raconte Marwan.

    Le site Internet Nous sommes la nation sera également mis en ligne. Les internautes pourront s’y tenir informer des conférences, et lire des articles sur le sujet de l’islamophobie.

    « Les islamistes m’attaquent » Après l’opération pains aux chocolat, qui avait fait le buzz près de la gare Saint-Lazare après les propos de Jean-François Copé, Marwan s’attend bien sûr à des critiques. « Mais notre démarche est pédagogique, les messages ne sont pas politisés, tout le monde a le droit à la parole. »

    À presque 10 ans, le collectif, qui s’occupait plutôt jusqu’à maintenant du soutien juridique aux familles, a donc décidé de franchir le pas. Puisqu’ils ont obtenu le statut spécial consultatif auprès de l’ONU, ils peuvent lancer cette grande campagne de sensibilisation. Pour un message de paix. « Nous sommes la nation, c’est vrai ! On pense que c’est la France de Pierre, Paul et Jacques, mais en fait c’est la France de Pierre, David et Abdel », explique Marwan.

    On pensait qu’avec Hollande, ça changerait, mais rien n’a changé

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress