En ce moment

    15 / 04 / 2016

    Qui va remporter la couronne ?

    Vidéo : Le Roi du Street Workout

    Par Matthieu Bidan , Mathieu Molard , Denis Meyer

    Au fond d’une zone industrielle de l’Essonne, des hommes forts venus de toute la France s’étaient donnés rendez-vous pour le No Joke For King. Une compétition de Street Workout, la muscu de rue, jugée par la légende US de la discipline, Hannibal For King.

    Coudray-Montceau, 91 – « Il y a du très gros niveau ce soir », juge Kizo d’un œil expert. Le Grignois est aux manettes de l’événement de ce soir : Le No Joke For King. une compétition de Street Workout, avec pour juré principal Hannibal For King. Dans le monde du Street Workout, cet Américain est une véritable légende et ses vidéos totalisent plusieurs millions de vues.

    Dans les 3 disciplines – pompes, tractions et freestyle – s’affrontent le gratin de la scène française et même quelques compétiteurs venus de Belgique et des Pays-Bas. Tonio, de la team All Bar, est l’un des favoris du concours de pompes. StreetPress l’a suivi, caméra à l’épaule.

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/photo1.jpg

    Hannibal fait le show. / Crédits : Denis Meyer

    Avant le début des hostilités, Hannibal fait une petite démo au public. Certains spectateurs sont venus de Belgique juste pour le rencontrer.

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/photo2.jpg

    Du muscle. / Crédits : Denis Meyer

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/photo3.jpg

    Hannibal montre le bon geste. / Crédits : Denis Meyer

    « La légende du Street Workout » montre le mouvement parfait pour le concours de pompes. Les juges sont intransigeants et de nombreux concurrents finissent éliminés pour 3 fautes techniques, des mains pas assez collées par exemple.

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/photo4.jpg

    Début du concours de tractions. / Crédits : Denis Meyer

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/photo5.jpg

    En plein effort. / Crédits : Denis Meyer

    Place ensuite au concours de tractions. Comme en boxe, il y a plusieurs catégories en fonction du poids.

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/photo6.jpg

    Gab'1 a le smile. / Crédits : Denis Meyer

    MC Jean Gab’1, le rappeur aux multiples casquettes (auteur, acteur, présentateur télé…) est venu remettre des prix. Il est l’une des stars françaises du Street Workout.

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/photo7.jpg

    Place au concours de free-style. / Crédits : Denis Meyer

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/photo8.jpg

    Ils enchaînent les figures. / Crédits : Denis Meyer

    L’épreuve de freestyle clôture la compétition. Sur de gros beats trap, les concurrents enchaînent les figures sur les différents agrès.

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/photo9.jpg

    Kizo prend la pose. / Crédits : Denis Meyer

    Une fois la compétition terminée, certains concurrents prennent la pose avec Kizo, l’organisateur de l’événement (en partenariat avec Trec Nutrition et Vitamin-shop).

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/photo10.jpg

    Validé par le boss. / Crédits : Denis Meyer

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress