En ce moment

    06 / 09 / 2019

    Aux ciseaux, Raphael Pépin des Anges et Michael le coiffeur du foot

    Au Barber Factory, le salon de coiffure préféré de Neymar, Pogba, Dj Snake et Rami

    Par Léa Gaumer

    Footballeurs, candidats de télé-réalité et artistes de passage à Paname viennent se faire couper les cheveux au Barber Factory. Un salon géré par Raphael Pépin, star des Anges, et son pote Michael Caiolas.

    Rue Jules-Vallès, Paris 11e - Deux ados se font faire les contours chez Barber Factory. À leur place le matin, c’est le champion Tony Yoka qui squattait les sièges en cuir du barber shop. Le week-end dernier, Djibril Cissé en ressortait cheveux ras et bleus pétard. Maël, 17 ans, en a fait son nouveau QG. Depuis un an, il passe régulièrement entre les ciseaux des trois potes de la rue Jules-Vallès, qui proposent coupes délirantes et taille de la barbe en option. « Je cherchais un barber et je suis tombé sur leur compte Insta. J’ai vu que Caio coiffait vachement de sportifs donc j’ai eu envie d’y faire un tour », raconte fièrement l’ado en se passant la main dans les cheveux.

    Il est coiffé par Raphaël, célébrité de la télé-réalité passée par les Princes, les Anges, la Villa… Plus connu sous le nom de Raphou Peps, la star d’NRJ12 compte 1,6 millions d’abonnés sur Insta. Caio et Robin, ses associés, ne sont pas passés par la télé-réalité. Le premier a pourtant 52.900 fans sur Insta. Chaque nouvelle publication du salon fait des milliers de likes. Une belle vitrine pour le shop.

    Ça coiffe Cristiano Ronaldo ou Florian Thauvin

    Barber Factory a ouvert il y a deux ans. Avant ça, Caio coupait les tifs des footballeurs dans un salon de la banlieue parisienne, planqué dans une petite galerie commerciale. Sa notoriété a décollé en 2008 quand Sulley Muntari, joueur à l’Inter Milan, a débarqué dans son petit local d’Ozoir-la-Ferrière (77) sur les conseils d’une connaissance commune. Petit à petit, le coiffeur est sollicité aux quatre coins du continent. Cristiano Ronaldo, Blaise Matuidi, M’Baye Niang sont passés sous sa tondeuse. Florian Thauvin, l’attaquant de l’OM, est devenu un ami. Raph, qui habite dans le coin, est un client régulier. « C’était mon coiffeur. Je lui ai demandé de m’apprendre. Quand j’ai chopé le truc, je lui ai dit : “Viens, on ouvre un barber shop” », raconte la star de téléréalité, entre deux coups de ciseaux. Robz rejoint la team fin 2018.

    https://www.streetpress.com/sites/default/files/barber_factory_1.jpg

    Michael Caiolas, Raphael Pépin et Robz aux ciseaux. / Crédits : Léa Gaumer

    Briques grises sur les murs, parquet, carreaux de ciment. Le salon donne dans l’indus. Le solex accroché en vitrine attire l’oeil des passants. Un reste de van Volkswagen sert de comptoir, à l’entrée. Dans un coin trône un vinyle dédicacé par DJ Snake, grand pote des coiffeurs. « La première célébrité dont je me suis occupé », lâche Raphael en remontant le fauteuil de Maël.

    Clientèle deux étoiles

    Pour Robz, c’était Areola, gardien du PSG. Caio a ramené toute sa clientèle de la Seine-et-Marne jusqu’à Paname. Neymar, Gianluigi Buffon, le gardien de la réserve Sébastien Cibois… Les footeux du club parisien ne jurent que par le salon. Les joueurs de l’équipe de France aussi. Adil Rami s’y est fait tailler la moustache. Paul Pogba est un habitué. Presnel Kimpembe, l’un des plus réguliers. Il s’y est fait faire un lion derrière la tête, toutes sortes de colorations, une couronne sur le crâne…

    https://www.streetpress.com/sites/default/files/bf4.png

    La classe à l'italienne. / Crédits : Instagram Barber Factory

    Les trois coiffeurs se déplacent même à Clairefontaine pour rafraîchir la coupe de joueurs comme Benjamin Mendy ou Olivier Giroud. Retraité des terrains, Patrice Evra est passé se refaire une beauté pendant la dernière Coupe du monde. Bleu toujours, mais au basket, Evan Fournier s’est aussi posé sur les sièges de la rue Jules-Vallès.

    https://www.streetpress.com/sites/default/files/bf1_1.jpg

    Pogboum et le Roi Lion. / Crédits : Instagram Barber Factory

    Les potes de tournage de Raphaël viennent également traîner dans le barber shop. Nikola Lozina (candidat des Princes de l’amour aux 1,7 millions d’abonnés sur Insta) s’est fait faire un drapeau croate, Marvin Tillière (626.000 abonnés glanés depuis son passage dans Secret Story) est passé au blond polaire, Thomas Vergara (compagnon de Nabilla aperçu dans les Anges, suivi par 1,6 millions de fans) les a appelés pour son dégradé.

    https://www.streetpress.com/sites/default/files/bf6_1.png

    En voilà un qui n'est pas champion du monde. / Crédits : Instagram Barber Factory

    Plus tôt dans l’aprèm, un client est ressorti avec un requin bleu dessiné derrière la tête. Les délires capillaires font les affaires des trois coiffeurs. « Mais celui qui a demandé le truc le plus chelou, ça doit être moi », se marre Raph en balayant des touffes de cheveux. Habillé à la cool, short et t-shirt noirs, il marque une pause et baisse la tête. Tâches léopard roses et bleus, coloration jaune, sa nouvelle coupe détonne avec la simplicité de la tenue.

    Tout roule pour l’équipe, qui pense ouvrir un nouveau salon. « Mais ne me demande pas quand, je ne peux pas te dire », abrège Raphou Peps, coiffeur pressé.

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress