En ce moment

    07/06/2024

    Le journaliste et chercheur Michael Colborne répond à StreetPress

    « Si l’extrême droite prend le pouvoir, les groupes violents auraient un sentiment d’impunité »

    Par StreetPress

    Quel serait l’impact d’une montée de l’extrême droite en Europe dans les urnes ? Le journaliste et chercheur au sein du média Bellingcat, Michael Colborne, répond à nos questions.

    À quelques jours du scrutin européen, StreetPress a participé avec d’autres membres de notre réseau de médias indépendants Sphera à une émission spéciale sur les élections européennes. La vidéo en intégralité est accessible ici.

    Dans l’extrait que nous partageons aujourd’hui, consacré à la montée de l’extrême droite en Europe, nous recevons Michael Colborne qui est journaliste et chercheur pour le média Bellingcat, et chargé du suivi des groupes d’extrême droite. Il répond aux questions de StreetPress et de nos partenaires du média hongrois 444.

    Quel pourrait être l’impact sur les groupuscules radicaux d’extrême droite si les partis politiques d’extrême droite accèdent au pouvoir ?

    « Je pense que cela pourrait avoir comme conséquence très grave d’intensifier certaines des tendances que nous avons hélas déjà observées. Si un parti d’extrême droite accède au pouvoir, même s’il a l’air moins extrême que certains de ces autres groupes, leur présence au pouvoir pourrait signifier, et à mon sens signifierait probablement que certains de ces groupuscules auraient un sentiment d’impunité pour s’en prendre à leurs adversaires politiques, et d’une plus grande légitimité pour pousser leurs idées encore plus loin dans l’espace public et sur les réseaux sociaux.

    Disons que, pour eux, pour certains de ces extrémistes de droite, ce serait l’occasion idéale pour continuer à pousser encore plus loin leur vision du monde, et même d’essayer de radicaliser davantage le parti d’extrême droite qui aurait accédé au pouvoir.

    Ce serait donc très préoccupant, pour ne pas dire plus. »

    Faf, la Newsletter

    Chaque semaine le pire de l'extrême droite vu par StreetPress. Au programme, des enquêtes, des reportages et des infos inédites réunis dans une newsletter. Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Faire bouger les lignes, avec vous.

    StreetPress pratique un journalisme ouvert, conscient et engagé. Comment être neutre face au racisme, au sexisme, à l’homophobie et à toutes les formes de discriminations ? Pour faire bouger les lignes nous avons choisi d’enquêter sur ceux qui en politique comme ailleurs portent cette haine. Chaque mois nous publions des enquêtes et la newsletter FAF, consacrée à l’extrême droite. Elle est gratuite et pourtant elle coûte au moins 70 000 euros à produire.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER