En ce moment

    16 / 02 / 2012

    Le député devait partager le mic avec Gilbert Collard et Jean-Yves Le Gallou

    Débandade à l'extrême-droite: Christian Vanneste se retire d'un colloque

    Par Robin D'Angelo

    Jeudi 16 février Christian Vanneste devait participer à un colloque avec des personnalités d'extrême-droite. Mais après ses propos sur « la légende de la déportation des homosexuels » le député UMP se fait discret. Tapette vous avez dit ?

    Paris – Finalement Christian Vanneste n’est pas venu. Invité jeudi 16 février d’un colloque intitulé « Peut-on raisonnablement calculer le coût de l’immigration ? » , le futur ex-député UMP a préféré rebrousser chemin plutôt que de venir prononcer comme prévu le discours d’introduction. Gilbert Collard et Jean-Yves Le Gallou – ancien cadre Front National et du MNR , étaient aussi invités. Une nouvelle qui n’aurait pas forcément ravie Jean-François Copé.

    Lapin Dans un entretien avec Le Monde daté de la veille , le député UMP du Nord avait pourtant confirmé sa venue au colloque. Et sur place un membre de Famille et Liberté – l’association de « défense de la famille » et de « protection de la jeunesse » que préside M. Vanneste – assure à l’organisateur Yves-Marie Laulan avoir eu hier soir son « attaché parlementaire au téléphone qui lui a confirmé sa venue ».

    Mais patatras après 40 minutes, StreetPress attend toujours Christian Vanneste. C’est donc à l’économiste Jacques Bichot – professeur à Lyon 3 et proche du Front National – que revient l’honneur d’ouvrir le colloque. Dans la salle un journaliste du site d’extrême-droite Nouvelles de France et une cinquantaine de sexagénaires venus pour certains avec leur loupe et des revues royalistes . Ils écoutent l’économiste calculer combien coûtent « les immigrés qui meurent noyés » en traversant la Méditerranée chaque année, soit « 338 millions d’euros » …

    La presse – qui nous est extrêmement favorable ! – aurait cassé du sucre. Et puis ça jette un voile désagréable sur nos amis

    Outing « Je suis fou de rage ! Il y a eu un article abominable dans le Monde », tempête l’organisateur du colloque Yves-Marie Laulan qui prévient: « Si c’est diffamatoire je porte plainte, c’est inacceptable ! »

    Sur le blog du Monde Droite(s) Extrême(s), un billet intitulé « Les drôles de partenaires de colloque de Christian Vanneste » détaille le pedigree des participants à la conférence. Comme Jean-Yves Le Gallou: « personnage-clé de l’extrême droite française, une sorte “d’intellectuel organique” qui appartient à sa mouvance identitaire et “ethno-différencialiste” (axée sur la défense de la race blanche, au nom du précepte “une terre, un sang, un peuple”) ».

    Il faut y ajouter Jean-Paul Gourévitch, auteur de La croisade islamiste que StreetPress avait rencontré aux Assises contre l’islamisation organisée par le Bloc Identitaire et Riposte Laïque. Ou encore Philippe Conrad, ancien cadre du GRECE .

    Yves-Marie Laulan – qui refuse d’habitude les journalistes à ses événements – a les boules. Depuis que son colloque est annoncé ailleurs que dans Rivarol et Minute : « C’est l’opération tous aux abris ! » Car Gilbert Collard ne vient plus non plus.

    C’est l’opération tous aux abris !

    Entre amis Jeudi après-midi Christian Vanneste était injoignable à ses permanences de Paris et Tourcoing. Yves-Marie Laulan, lui, se dit « soulagé » par l’absence de « son ami » au colloque:

    « La presse – qui nous est extrêmement favorable ! – aurait cassé du sucre. Et puis ça jette un voile désagréable sur nos amis. »

    L’essayiste et animateur sur Radio Courtoisie en rajoute une couche sur les propos homophobes de Christian Vanneste : « Qu’est-ce que ça apporte ? Est-ce que ça va convertir ces messieurs ? ». Avant d’ajouter: « Je ne suis pas homosexuel, je le regrette parfois parce que j’aurais fait une brillante carrière… »

    A la tribune de sa conférence rabougrie il promet que « Christian Vanneste viendra à d’autres colloques comme celui-là. » Peut-être encarté dans un autre parti politique.

    bqhidden. Je ne suis pas homosexuel, je le regrette parfois parce que j’aurais fait une brillante carrière

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER