3,4% : Le score du Gud aux élections étudiantes à Assas

3,4% : Le score du Gud aux élections étudiantes à Assas

Le mouvement historique des étudiants d'extrême droite rate son comeback dans son bastion

Assas | Infos StreetPress | par | 28 Mars 2012

3,4% : Le score du Gud aux élections étudiantes à Assas

Aie ! Avec 98 voix aux élections étudiantes le Gud n'obtient même pas un élu à Assas. Mercredi jour du vote les sympathisants du grouspucule répétaient pourtant à qui veut l'entendre "ici c'est chez nous". Raté.

Mercredi 28 mars, Université Paris 2 – Devant le 92 rue d’Assas, le Gud est venu en nombre en ce jour de vote pour les élections des conseils centraux de la fac de droit. Manteau de cuir flight-jacket, Ray-Ban et polo Ralph-Lauren ou Lacoste, «les rats noirs » en représentation s’affichent avec tout leur folklore . Quelques uns font de la gentille provoc’ en scandant timidement « les gauchistes, c’est la vermine. »

Edouard Klein, le leader du mouvement à Paris, a compté une quarantaine de sympathisants. Plutôt pas mal pour le mouvement qui revendique « 60 membres actifs ». Un jeune gudard est content:

« On ne voit que nous ! »

« Ici c’est chez nous ! » Parmi les sympathisants du Gud qui paradent devant la fac Alexandre Gabriac – qui avait défrayé la chronique en se faisant exclure du Front National pour avoir posé le bras tendu devant un drapeau avec une croix gammée, ou encore Kevin Lamadieu – relaxé en première instance pour l’agression islamophobe de Nouredine Rachedi .

Aucun des deux n’est étudiant à Assas. Mais comme l’explique Lamadieu – qui utilise le pseudonyme de Gaven:

« Cette journée c’est quelque chose d’énorme. L’objectif c’est de ramener un maximum de personne pour montrer qu’ici c’est chez nous ! »

L’objectif c’est de ramener un maximum de personne pour montrer qu’ici c’est chez nous !

Muscles Benjamin Guéraud-Pinet, leader de l’Unef à Assas est inquiet:

«A l’intérieur de la fac la situation est extrêmement tendue. Ils ont sorti manu-militari un de nos militants qui n’avait pas sa carte étudiant. Ils nous mettent la pression en nous collant quand on discute avec les étudiants ! »

Les gudards sont venus avec des casques de moto et des parapluies. Pourtant dehors il fait beau. « Le parapluie c’est aussi pour se défendre », glisse un des militants du groupuscule. Kevin Lamadieu (AKA Gaven) veut, lui, en mettre plein la vue à StreetPress:

« On a mis un dispositif de sécurité légitime défense dans tout le quartier. Il y a des gars qui tournent en scooter. D’autres sont postés à plusieurs coins de rue. On communique en permanence par téléphone portable. »

En fin d’après-midi une bagarre éclatait d’ailleurs aux abords de la fac entre un militant de gauche apparemment extérieur à la fac et les sympathisants du Gud.

Indifférence Mais patatras. Malgré leur démonstration de force, les gudards tractent dans une totale indifférence. Les policiers en faction ont le sourire et quand de rares étudiants prennent les flyers du Gud c’est avant tout pour se moquer d’eux. Amandine étudiante en deuxième année de droit: « Je le lis pour regarder les conneries qu’ils ont mis dedans ! » Alain, qui tracte pour la liste Cap 2, « trouve ça désolant » mais relativise:


Les “gentlemen fascistes” portent le parapluie

« Ils ne sont pas tant que ça. Ca fait juste partie de folklore ».

Lose Mercredi 28 mars le Gud via sa liste UDJ n’a obtenu que 3,4% des voix. Dur dur quand ses sympathisants à Ray-Ban et casques de moto répêtent à longueur de temps: « Ici c’est chez nous ». Le mouvement historique des étudiants d’extrême droite n’aura donc pas de réprésentant au Conseil des Etudes et la Vie Universitaire comme en 2005. Et encore moins de local permanent dans l’enceinte de la fac comme le veut le reglèment pour les associations élues. Un local que Baptiste Coquelle, le trésorier de l’UDJ, jugeait « indispensable pour que le mouvement se relance à Assas.»

Benjamin de l’Unef lui respire:

« Quand ils avaient un local, tous les jours il y avait une croix celtique à leur fenêtre qu’on voyait depuis la rue. »

On a mis un dispositif de sécurité légitime défense dans tout le quartier

Edit du 29.03 Après une seconde vérification, le score de la liste Gud/UDJ est de 3,4% et non 2,8%. Toutes nos excuses.


L'actu