En ce moment

    27/04/2011

    Clichy-sous-Bois : Les policiers inculpés pour non-assistance à personne en danger ont été relaxés

    Rachid Santaki sur Zyed et Bouna: « Ca aurait été bien que la justice soit neutre ! »

    Par M G

    Sur StreetPress, l'écrivain Rachid Santaki réagit à l'annonce, mercredi, de la relaxe des policiers inculpés dans l'affaire Zyed et Bouna, électrocutés en 2005 dans un transformateur EDF à Clichy-sous-Bois.

    Que penses-tu de cette décision de non-lieu pour les policiers dans l’affaire Zyed et Bouna ?

    C’est délicat de m’exprimer sur ce sujet car il y a 2 jeunes qui sont morts. La décision est regrettable et triste pour les familles et tous les gens concernés par le décès de ces 2 adolescents.

    Ca fait 5 ans qu’ils attendaient une réponse de la justice, en sachant que les policiers sont censés non seulement faire régner l’ordre, mais aussi défendre la population. Y’a eu les appels radio où un des policiers disait « Je donne pas cher de leur peau » : Quand on entend ça, on comprend qu’ils savaient très bien qu’il y avait non assistance a personne en danger. Et selon la loi, non assistance à personne en danger, ça peut monter jusqu’à une grosse amende de 70.000 euros et même 5 ans de prison.

    Cette décision ne m’apparaît pas impartiale. Il ne faut pas oublier que c’est à partir de là que ça a pété dans les banlieues. Et on se souvient de la déclaration de Sarkozy, tout de suite après de drame, sans enquête, qui avait pris position contre les jeunes. Ca aurait été bien que la justice soit neutre ! Il y a un problème de communication, une rupture, entre les jeunes et la police et pour les ados qui voient ce genre de décision de justice, ça ne va pas permettre d’améliorer ce dialogue.

    Ca serait bien de savoir ce que des policiers, en tant que pères de familles, pensent de cette décision. Si leur gamin avait trouvé refuge sur un site où ils étaient en danger, et que c’était leur gamin qui était victime de ce drame, je pense qu’ils auraient sans doute eu la même réaction que les familles face à cette relaxe

    Dans cette histoire, est-ce que les cailleras, ce ne sont pas les flics, finalement ?

    Vu qu’il y a 2 jeunes qui sont décédés, les policiers n’ont pas fait leur travail. On est loin des personnages de mon polar qui sont des flics ripoux, là on est face à des gens incompétents. C’est triste. Quelle était leur intention ? Je crois qu’on ne la connaîtra pas. Par contre on sait qu’ils ont laissé 2 personnes aller vers la mort. Peut-être qu’ils n’auraient pas pu les sauver, mais en tout cas, ils n’ont pas fait le nécessaire pour.

    Les policiers impliqués sont toujours en activité, ça te choque ?

    Comment tu peux laisser des policiers en activité en sachant qu’ils ont fait une faute comme ça ? Si la décision de justice avait suivi, logiquement ils ne seraient plus en activité, mais ce n’est pas le cas. Ca va avec. On est dans un état policier !

    La décision a été prise en faveur de la police. Symboliquement ça aurait été bien de prendre des sanctions et de montrer que les policiers ne sont pas tout-puissants. S’ils avaient été condamnés ça aurait un premier pas. Mais la famille et les associations ne lâcheront pas l’affaire. Il faut montrer que les policiers ne peuvent pas s’en sortir comme ça.

    div(hash). h4>Rachid SantakiRachid Santaki, journaliste et écrivain, est l’auteur de Les Anges s’habillent en caillera. Plus d’infos

    div(border). h4>Les faitsLa chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris a rendu son verdict dans l’affaire de Clichy-sous-bois (Seine-Saint-Denis), en accordant un non-lieu aux deux policiers inculpés. Plus d’infos

    bqhidden. «On se souvient de la déclaration de Sarkozy, qui avait pris position contre les jeunes»

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER