En ce moment

    16/04/2012

    Parce que le couple Merkozy sera peut-être bientôt séparé

    Pour qui votent les Allemands ?

    Par Laja Destremau

    Sur StreetPress Barbara, étudiante en droit berlinoise, regrette mieux connaître «la vie privée de DSK» que les programmes des candidats. Steffi, elle, voterait Hollande mais «par défaut»: « On le voit pas, et il n'a aucun charisme. »

    OÙ? Le meilleur endroit où rencontrer de jeunes Allemands: Berlin. C’est dans les bars de la capitale que StreetPress est parti les chercher. Bars fumeurs, décos faussement négligées, ambiance bon enfant. Après une dure journée de labeur, ou avant une soirée électro, de jeunes Allemands racontent ce qu’ils pensent des élections en France. La tendance générale: Sarkozy, dégage !

    NICO, MARINE ET LES AUTRES François Hollande semble faire l’unanimité, même si c’est souvent faute de ne pas connaitre tous les candidats. Beaucoup pensent d’ailleurs qu’il n’y en a que trois: Sarkozy, Le Pen et « le socialiste ».

    Le candidat du PS n’est pas vraiment connu en Allemagne. Le couple Merkozy mobilise toute la scène. Toutefois, Hollande l’emporte car les Allemands ont plus tendance à voter pour une famille politique que pour une personne et le PS, tout le monde connait. Comme beaucoup de Français, ils choisissent le vote utile. Mareike, prof de formation, hésite un instant:

    « Peut-être Hollande, je sais pas, mais ce serait pas Sarkozy. C’est sûr! Après le problème si tu votes pour un candidat un peu anarchiste… ça devient compliqué s’il arrive au pouvoir. Et puis le risque d’avoir un second tour comme en 2002 est là. »

    Alors que Steffi, étudiante, voterait Mélenchon au premier tour et Hollande au second :

    « Hollande ce serait par défaut. Il est comme une petite grenouille qui reste dans son coin. On le voit pas, et il n’a aucun charisme. Ou alors c’est peut-être parce que Merkel a refusé de le rencontrer il y a quelques semaines qu’on n’entend pas parler de lui. »


    [T’es nul en géo ? Berlin c’est où]

    Sarkozy a épousé un mannequin, Hollande est avant tout l’ex de Ségolène, et Marine l’héritière de la dynastie nazie de France

    Presse People Mais le réel problème selon Barbara, étudiante en droit, ce n’est pas la question du vote utile, mais simplement le fait qu’on ne parle pas assez des élections.

    « En Allemagne, on entend plus parler de la vie privée des hommes politiques français que de leurs intentions et de la campagne. Regarde Strauss-Kahn. »

    Pour résumer la situation :

    « Sarkozy a épousé un mannequin, Hollande est avant tout l’ex de Ségolène, et Marine l’héritière de la dynastie nazie de France. A se demander quelle est la place accordée à la politique. Où sont passés les hommes politiques ennuyeux, sans histoire, qui font juste leur boulot? »


    Et Angie elle vote pour qui ?

    MARS AUX MARTIENS Barbara ne comprend pas non plus qu’un candidat comme Jacques Cheminade, avec son projet de coloniser Mars, ait obtenu ses 500 signatures. « Il faut lui retirer sa carte d’identité à ce mec! Il pourrait demander la nationalité martienne. »

    Quant à Rachid, doctorant, il choisirait également le candidat du PS, mais préfère prendre les choses avec humour:

    « J’étais à la Gare du Nord à Paris il y a quelques semaines. Je me suis dit “pauvres Français”. Tu as vu l’endroit?! C’est normal que les gens votent à droite… »

    Hollande ce serait par défaut. Il est comme une petite grenouille qui reste dans son coin

    L’AVIS D’EXPERT Pour Adil El Kadsi, journaliste et politologue, tous les sujets ont été abordés pendant la campagne, sauf le vrai problème: la crise économique. Il voterait probablement Hollande, le moindre mal, même si, selon lui, le candidat du PS fait des promesses dont il sait pertinemment qu’il ne pourra pas les tenir (taxer les “riches” à 75% et la révision du pacte fiscal européen par exemple).

    Notre expert dénonce « l’exhibitionnisme de Sarkozy ». En Allemagne, les campagnes électorales vont généralement plus dans le fond des choses. Les partis n’ont aussi jamais fait campagne aux dépends des minorités. C’est une pratique réservée à l’extrême-droite:

    « Les 500.000 Arméniens de France ont déclenché une crise diplomatique avec la loi sur les génocides. Pourquoi les 6 millions de musulmans n’arrivent pas à s’organiser correctement? Ils pourraient vraiment peser dans la balance au lieu d’être constamment montrés du doigt »

    Outre-Rhin, les berlinois s’affligent donc des discours populistes en France, du bas niveau de la campagne mais plus généralement du repli identitaire. C’est donc afin d’éviter le pire que Hollande l’emporte parmi les jeunes Allemands. Peut-être Merkel pourrait-elle prêter ses conseillers en com’ à nos candidats.

    bqhidden. J’étais à la Gare du Nord à Paris il y a quelques semaines. Je me suis dit “pauvres Français”. Tu as vu l’endroit?!

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit. Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société. Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, soutenez StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    En savoir plus sur Streetpress

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER