En ce moment

    19 / 06 / 2012

    « J'ai déjà essayé de faire des pâtes »

    Que mange-t-il ? Où drague-t-il ? Le vrai lifestyle du hacker

    Par Elodie Font

    Sur StreetPress, Oriane 23 ans, explique que côté drague, les hackeuses ne connaissent pas de traversée du désert : «Si tu es une fille et que tu aimes coder, tu corresponds à un idéal» Par contre, les mecs vont devoir se mettre à la cuisine.

    Anis – 21 ans – Etudiant en informatique – Evry

    Alors, est-ce que tu passes ta vie avachi sur un ordi ? Ahah, non ! Bon, ok, je suis très souvent avec mon ordi, mais quand tu vois tout le monde avec son téléphone portable dans le métro, je ne sais pas si je suis plus drogué que les autres… Et puis je suis aussi barman et cuisinier amateur dans mon école. Du coup, j’ai pas assez de temps pour coder des heures et des heures. Mais si j’avais le temps, je le ferai, c’est trop la classe.

    Si t’es cuisinier, tu manges pas que des kebab et des pizza ? C’est vrai que j’ai pas le profil type du hacker : la cuisine, c’est l’un de mes passe-temps. Pour les soirées de mon école, avec des potes, on fait la cuisine, des repas pas chers pour éviter que les autres étudiants aillent « fater » au MacDo (ndlr : manger des aliments gras). Mon plat préféré ? Du riz au thon, trois ingrédients ça va ! Généralement, on cuisine des trucs ultra easy parce qu’on a peu de temps.

    T’as une vie sociale ? Quand j’étais gamin, comme tout le monde, j’imaginais les hackers sans vie sociale. Mais au final, on n’a pas moins de vie sociale que d’autres… hacker, c’est une passion, quoi… comme faire du golf, est-ce que Tiger Woods, il a plus une vie sociale que les hackers ? Si ça rapportait de la tune le hacking, comme le golf, imagine la pub qu’il y aurait derrière… Le mec qui vient de se détourner l’Internet syrien, enfin le bout d’Internet, ça m’étonnerait qu’il soit pris pour un boutonneux qui dort pas la nuit et qui est asocial… être passionné, c’est pas être asocial.

    Est-ce que Tiger Woods, il a plus une vie sociale que les hackers ?

    Oriane – 23 ans – Etudiante au Celsa

    Tu passes ta vie sur ton ordi ? Disons que j’y passe la majeure partie de mon temps… mais c’est aussi parce que je travaille sur un ordi, déjà je suis derrière minimum 8 heures par jour. Mais après, on est des êtres sociaux, hein ! On est les premiers à sortir en soirée. Perso, je fais aussi plein d’autres trucs, de la musique par exemple, du coup j’ai pas encore l’impression d’être phagocytée par mon ordi, ça va.

    Est-ce que tu vis la nuit ? Non pas tant que ça, enfin largement moins qu’avant en tout cas, pour des raisons de fatigue, en fait dormir c’est cool et utile… mais oui ça m’arrive, je finis des slides à 6h du mat, je m’étonne moi-même de l’heure. Mais ça reste occasionnel.

    Tu manges que des kebab ? Alors là pas du tout, je suis une adepte du tofu jusqu’au bout des ongles, je mange du quinoa, des légumes, je peux même passer du temps à faire la cuisine, c’est fou, non ? Par contre, quand j’ai un projet à finir, je vais prendre le premier truc pas trop cuisiné sous ma main. Comme tout le monde, quoi.

    T’as des amis qui sont pas geek ? Oui, plein plein plein… J’ai été longtemps militante LGBT (pour l’amélioration des droits des homos, des bi et des trans’, ndlr), ils ont pas du tout la même culture que les hackers… de toute façon, un ami est un ami, ce n’est pas parce qu’il partage pas toutes tes passions que tu vas le renier, ce serait idiot.

    Ta vie sentimentale est au point mort ? Haha, non tout va bien, je suis amoureuse, t’inquiètes !

    Est-ce que c’est un monde fermé aux filles ? Non, au contraire, si tu es une fille et que tu aimes coder, tu corresponds à un idéal pour eux : tu n’es pas jalouse de son ordi et tu comprends sa journée de boulot. Le seul truc gênant, quand t’es une fille, c’est que tu vas avoir tendance à sortir avec plusieurs mecs, tu fais le tour du milieu assez vite et tu te retrouves avec une réputation à la con alors que c’est une histoire de resserrement du milieu plutôt que de frivolité.

    Je suis une adepte du tofu

    Achraf – 32 ans – Contributeur pour Firefox – Paris

    Ton ordi est ton meilleur ami ? C’est vrai que je l’ai toujours sur moi, même quand je vais voire un coup avec des potes, je l’ai… mais mes potes sont pareil ! C’est vrai que tous mes potes sont geek, on se comprend mieux… moi, je suis geek depuis mes 16 ans, ça fait déjà un bout de temps que je suis dans ce milieu. Et c’est vrai que je perds vite mes amis qui ne sont pas geek : s’ils parlent de technologies, ils disent vite des trucs aberrants, du coup j’attaque direct… quand on me lance des perches, je les prends.

    Ton menu préféré, c’est pizza et hamburger ? Argh… oui je me nourris principalement de pizza et de hamburger, je suis nul en cuisine. J’ai déjà essayé de faire des pâtes, c’était y’a un moment et j’échouais régulièrement, alors j’ai arrêté, ça m’a saoulé.

    Est-ce que ça t’arrive d’oublier un rendez-vous parce que t’es sur ton ordi ? Tout le temps ! J’arrive jamais à l’heure, je suis toujours absorbé par mon ordi. Parfois, j’oublie même complètement mon rendez-vous.

    Comment va ta vie sentimentale ? J’ai quelqu’un en tête, je suis comblé, bon je sais pas si je peux dire comblé parce qu’elle est loin, elle n’est pas à Paris… Je l’ai rencontré sur Internet, on discute pas mal, c’est cool.

    Ton tee-shirt Mozilla, c’est représentatif de ta garde-robe ? Complètement : je n’ai que des tee-shirt geek, donnés lors d’évènements. J’ai aussi le sac à dos Mozilla, le pull Firefox, et plein d’autres trucs.

    J’ai quelqu’un en tête, je suis comblé, je l’ai rencontré sur Internet

    H6r6tiqu6 – 17 ans – Bachelier – Région parisienne

    Tu passes ta vie avachi sur un ordi ? Non, parce que j’habite encore chez mes parents, et ils veillent au grain. Et puis de toute façon, il faut savoir faire une pause… Même si je pense que le hacker a compris que le monde est moche et que la société sur Internet est beaucoup plus intéressante. Sur Internet, il y a des choses qui passionnent davantage les hackers et on peut les explorer à volonté.

    Tu passes combien d’heures sur ton ordi ? Difficile de dire parce que j’ai pas un ordi sur lequel je peux faire des statistiques de temps… ça varie en fait.

    Est-ce que tu passes pour un dingue auprès de tes amis non-hackers ? Ouais, y’a toujours le côté mystérieux, ce type est un geek, il parle avec des mots compliqués qui n’existent pas dans le dico, il est pas de chez nous… Mais bon on a des sujets en commun aussi, moi je suis musicien, je fais du jazz… Et puis je suis éclaireur de France (ndlr scout laïque), donc perso, je suis assez ouvert, il faut savoir avoir plein de réseaux partout.

    Est-ce que tu vis la nuit ? Ça m’arrive parce que souvent, le jour est trop court et puis la luminosité c’est un concept assez relatif vu que j’ai une lampe pour remplacer le soleil

    T’es un fan du Parti Pirate ? Fan, non… Mais je les soutiens. On se fait lyncher depuis toujours, je me souviens à la manif contre Acta, y’avait la quadrature du net qui criait « aux chiottes le parti pirate aussi », mais je traite ça avec humour… Que serait le monde sans humour ?

    bqhidden. Le hacker a compris que le monde est moche

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER