Menaces, insultes et vieux dossiers : la guerre est déclarée entre le FN et la Liste Chrétienne

Menaces, insultes et vieux dossiers : la guerre est déclarée entre le FN et la Liste Chrétienne

Trauma post-régionales : Le FN accuse la liste anti-avortement d’avoir saboté sa campagne en Île-de-France

ABC | News | par | 18 Mars 2010

Menaces, insultes et vieux dossiers : la guerre est déclarée entre le FN et la Liste Chrétienne

Noms d'oiseaux et vieux dossiers. Depuis que mardi, Marie-Christine Arnautu a balancé un communiqué de presse ravageur contre la Liste Chrétienne, la blitzkrieg continue sur le net par « walls » Facebook interposés.

Il n’y a pas qu’à l’UMP où l’on cherche des coupables à l’échec de dimanche soir. Une guerre ouverte a aussi lieu à droite de la droite, en Île-de-France. Et ça saigne fort, notamment sur Facebook : « Va te pendre Judas ! Soyez maudits, toi et ton scientologue de merde ! ». Le Front National en Île-de-France accuse la Liste Chrétienne du militant pro-life Axel de Boer d’avoir saboté sa campagne dans la région.

Il est vrai que les chiffres font grincer des dents au QG frontiste : avec 9,3% des suffrages, Marie-Christine Arnautu est passée très près de la barre fatidique des 10%, tandis que la liste anti-avortement, elle aussi issue de la droite extrême (voir notre article) grappillait 0,85% des voix.

«Que Dieu te maudisse à jamais ! »

«Elle dit que j'ai commis un pêché mortel contre la Nation ! C'est mignon ! Elle invente un type de pêché qui n'existe pas dans le catéchisme ! C'est un mélange entre du paganisme profond et des éléments chrétiens ! C'est emblématique du FN !» Axel de Boer

Alexandre Simmonot, la tête de liste Front National en Seine-Saint-Denis lors des régionales de dimanche, ne s’est donc pas privé de mots pas très catholiques sur « le wall » du leader de la Liste Chrétienne. Après avoir conseillé au Judas d’aller se pendre, il poursuit : « Tu peux être fier de toi pauvre idiot ! Que Dieu te maudisse à jamais ! ».

On ne sait pas si Marie-Christine Arnautu « a aimé ça », ou si elle a « détaggé » des photos d’Axel. Une chose est sûre, c’est la tête de liste FN qui a lancé les hostilités mardi dans un communiqué destiné à ses militants et quelques journalistes. Elle y a exhibé de vieux dossiers sur De Boer et ses proches.

Extraits

« Les 0,85% de catholiques ayant voté pour cette liste apprendront qu’ils ont voté pour un ancien adhérent du Modem et un salarié de l’Eglise de Scientologie de Copenhague pendant quinze ans ».

«Vous avez vous les photos de leur uluberlu scientologue ? J'peux vous dire que ça balance sur les sites cathos !» Marie-Christine Arnautu

Le salarié de l’Eglise de la Scientologie, c’est Denis Seignez, un ex du FN qui a rejoint la Liste Chrétienne en 2008. Ancien proche de Simmonot (ils vivent dans la même ville), le paria est aujourd’hui humilié publiquement sur le site d’extrême droite Nation Presse, photos à l’appui. « Denis Seignez c’est le monsieur tout rigolo de la photo ! Denis Seignez, outre le fait d’être à l’évidence un comique troupier, est un artiste peintre scientologue. Il se présente comme étant « le premier peintre idéaliste depuis Lascaux … »

Axel De Boer piloté par l’UMP ?

Marie-Chrisitine Arnautu reproche à De Boer d’avoir eu pour objectif d‘ « empêcher la liste du Front National de se maintenir au second tour (9,3%) ». Elle confirme au téléphone :

« C’est une liste qui a été faite pour planter le Front National en Île-de-France ! Tout ça pue la manip’ à fond ! On va mettre ça au conditionnel, mais ils auraient pu être soutenus par l’UMP. D’où ils l’ont sorti leur argent pour toute leur propagande ? »

Axel De Boer, joint au téléphone, estime, que « tout ça c’est du délire ! » et que le FN « a peur qu’il les concurrence ». Au bout du fil, il s’énerve :

« Je n’aurais jamais imaginé qu’ils m’attaquent avec plus de violence que le Front de Gauche ! Le Front de Gauche a été très courtois : ils ne m’ont jamais insulté ! »

Axel de Boer a peur que le FN fasse le coup de poing

De Boer en vient même à craindre pour sa vie et celle de ses militants :

« Nous devions participer à la manifestation contre l’entrée de Simone Veil à l’Académie Française, mais j’appelle les miens à ne pas y aller. On n’exclut pas un débordement comme celui qui avait conduit à un meurtre raciste à la fin d’un cortège du FN ».

Pour Marie-Christine Arnautu, De Boer n’a pas à craindre pour sa vie. « Il est parano celui-là ! » s’esclaffe-t-elle. Mais la guerre ne fait que commencer, et la tête de liste du FN a d’autres projets pour couler la liste Chrétienne : « On va aller se renseigner pour savoir qui a imprimé leur propagande… »

Voir aussi sur StreetPress :

08.03.10 Axel de Boer, chef de file de la Liste Chrétienne : Nous avons un projet civilisationnel pour l’Île-de-France

Source : Robin D’Angelo


L'actu