En ce moment

    03/06/2011

    Ils ne sont pas sur Twitter, ni dans des partis et sont parfois puceaux de manif

    Assidus de Ce soir ou jamais ou militants de GreenPeace: Qui fait la #FrenchRevolution ?

    Par Robin D'Angelo

    Sylvain, Julien, Sabine and co. ont en commun d'avoir assisté à l'AG de la #FrenchRevolution boulevard Richard Lenoir, jeudi 2 juin. Ce qui les rapproche aussi: Eva Joly, Ce Soir ou Jamais et "des mesures pour changer la France".

    Pierre, 28 ans, consultant en informatique et membre de Volontaires 2007 gardons contact

    Homme politique préféré: « La première fois que j’ai voté, c’était pour Besancenot »
    Première manif: « C’était pour protester contre la réforme de l’éducation de celui qui parlait de mammouth. »
    Ce qui l’indigne: « On vit dans une société individualiste où tout le monde se plaint dans son coin mais ne va jamais vers les autres et ne fait rien pour que ça change. »
    Une mesure pour changer la France: « Il faut changer le système économique pour qu’on arrête d’être contrôlé par quelques-uns. »
    Émission télé préférée Stade 2
    Son compte Twitter: None

    Sabine, 50 ans, agent territorial « dans une municipalité » et membre du Parti humaniste

    Homme politique préféré « J’étais pour Mitterrand à 20 et je ne l’étais plus à 25. Maintenant j’aime bien l’autre, celui qui a de la gouaille… Ah oui Mélenchon, il a l’air sincère. »
    Première manif: « Une loi sur l’éducation quand j’avais 16 ou 17 ans et voyez, plus de 30 ans après, je suis encore là. »
    Ce qui l’indigne: « La façon dont on pratique la démocratie en France. En 68 ils disaient que la dictature, c’est ferme ta gueule et la démocratie, c’est cause toujours. »
    Une mesure pour changer la France: « Reconnaître le vote blanc et s’il est majoritaire organiser des discutions à l’échelle des municipalités pour formuler des nouvelles propositions. »
    Émission télé préférée: « Plus belle la vie, non je déconne! Même si je regarde vraiment. Ce soir où jamais »
    Son compte Twitter: Pas de Twitter

    Sylvain, 19 ans, étudiant et membre de Greenpeace

    Homme politique préféré: Eva Joly
    Première manif: « C’était contre le CPE »
    Ce qui l’indigne: « Tout, le système est pourri ! »
    Une mesure pour changer la France: « Que nous le peuple on ait un moyen concret de nous exprimer, les référendums par exemple »
    Émission télé préférée: « La télé je ne la regarde pas trop. Pour ce qui est de l’info je vais sur le net. Par exemple j’aime bien Les moutons enragés »
    Son compte Twitter: « Je n’ai pas de Twitter, mais je suis ce qui se passe grâce aux agrégateurs  »

    Juliane, 26 ans, réceptionniste, ne milite nulle part

    Homme politique préféré Aucun
    Première manif: « Il y a deux semaine pour la démocratie réelle »
    Ce qui l’indigne: « Le manque d’ambition des politiques et le fait que tous les 5 ans on vote pour des personnes et jamais pour des idées. »
    Une mesure pour changer la France: « Le droit de vote pour les étrangers qui sont en France depuis longtemps »
    Émission télé préférée « Je n’ai pas la télé mais je lis Marianne »
    Son compte Twitter: @drparis

    Damien, 31 ans, chômeur, ne milite nulle part

    Homme politique préféré: Eva Joly
    Première manif:« Quand Le Pen était au second tour. On vit vraiment dans un pays de fachos, c’est dingue! »
    Ce qui l’indigne: « Tout, j’allume ma télé, internet… le monde m’indigne. »
    Une mesure pour changer la France « D’abord, faire dégager nos politiques. L’Élysée c’est un lieu publique, je ne vois pas pourquoi Sarkozy a plus le droit d’y rester, d’y dormir, que moi ou que n’importe qui. Ensuite, mettre en place le revenu citoyen. Un revenu inconditionnel de 850€. Il faut se libérer du travail. Le jour ou les gens n’iront plus par contrainte bosser, il se sentiront bien dans leur entreprise. »
    Émission télé préférée: « Arrêt sur image, mais ça n’existe plus. »
    Son compte Twitter: Pas de Twitter

    Louise, 19 ans, étudiante, ne milite nulle part

    Homme politique préféré Le vote blanc
    Première manif: « C’était contre la réforme du lycée, il y a 2 ans. »
    Ce qui l’indigne: « La précarité en général: le chômage, le prix du logement. »
    Une mesure pour changer la France « Mettre en place une sixième république et compter le vote blanc. Mais ça va dans le même sens, permettre de créer une démocratie qui écoute les gens. »
    Émission télé préférée: « Je n’ai pas la télé mais je lis Politis, Rue89 et StreetPress »
    Son compte Twitter:« Je viens de m’y mettre pour suivre la #frenchrevolution. »

    Mathieu, 35 ans, prospectiviste et prof’, ne milite nulle part

    Homme politique préféré Jean Jaurès
    Première manif: « Une réforme de l’éducation, mais je ne sais plus laquelle. »
    Ce qui l’indigne: « La disparité entre les richesses. »
    Une mesure pour changer la France: « Ma première idée serait de limiter les salaires par le haut et le bas, mais c’est toujours rester dans l’ancien système. Je pense qu’il faut redéfinir la notion de bien commun et comptabiliser d’autres richesses comme le capital immatériel. »
    Émission télé préférée: Le dessous des cartes
    Son compte Twitter: None

    Marion, 23 ans, étudiante « en stage » et membre d’Attac, d’Autre Monde, d’Emmaüs et de Solidarité Sida

    Homme politique préféré: Là je ne vois pas…
    Émission télé préférée: « Je n’ai pas la télé. Sinon je vais sur Youphil
    Première manif: « C’était une mobilisation dans ma ville, Vaureal, pour soutenir l’ouverture d’un centre d’aide aux plus démunis »
    Ce qui l’indigne: « Beaucoup de choses m’indignent. Les questions écologiques en général et plus particulièrement la marchandisation de l’eau. Il faut redéfinir la notion de bien public en général. On ne peut pas spéculer sur l’eau comme sur une action en bourse! »
    Une mesure pour changer la France: « Mettre en place la taxe robin des bois (taxe Tobin « améliorée », ndlr) »
    Son compte Twitter: Pas de Twitter

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER