En ce moment

    08/06/2011

    La police municipale de nouveau équipée de tasers

    Taser: « Les policiers municipaux, en France, sont responsables et formés, ils ne sont pas fous ! »

    Par Thomas Bringold

    Autorisés le 2 juin par le Conseil d'Etat, les pistolets à impulsion électrique sont arrivés dans les poches des policiers municipaux. Cédric Michel, policier, a été contacté par Streetpress. Dangereux le taser?

    Dans un communiqué datant du 2 juin dernier, le Syndicat de Défense des Policiers Municipaux s’est félicité de la décision du Conseil d’Etat qui valide le décret portant autorisation pour leur profession de l’usage du Taser. Il suscite néanmoins une certaine controverse du fait qu’il semble pouvoir causer la mort de personnes fragiles. Cédric Michel, policier et président du syndicat de défense des policiers municipaux répond à nos questions.

    Vous pensez vraiment que la Police Municipale a besoin de tasers pour….

    Oui !

    …mettre des PV ?

    Ah mais heu non, votre question est quand même très mal posée ! La Police Municipale n’a pas pour rôle prioritaire de mettre des PV, elle n’est pas une police de stationnement. C’est une fausse image véhiculée par certains. Elle a pour objet d’assurer la sécurité sur la voie publique. C’est la première police de proximité et qui compte malheureusement le plus grand nombre de victimes. L’occupation du terrain est faite par la police municipale avant la police nationale et la gendarmerie ! Lors d’une manifestation par exemple, bien que ce soit les CRS et la gendarmerie qui s’assurent de faire respecter l’ordre au sein du rassemblement, la police municipale, elle, par exemple, lorsque il y avait des groupuscules qui s’écartaient des cortèges pour aller casser dans des rues était souvent présente.

    Pourquoi le taser ?

    Il me semble quand même évident pour un policier municipal d’avoir recours à une arme alternative non létale lorsqu’il se trouve en face d’un individu violent pas forcément armé d’une arme à feu mais peut-être d’une barre de fer ou tout simplement de ses poings.

    Et les policiers municipaux reçoivent une formation pour apprendre l’utilisation du taser ?

    Oui, aujourd’hui, ils sont formés par des moniteurs au maniement des armes, qui sont d’autres policiers municipaux qui eux-mêmes ont été formés par les instructeurs de la police nationale qui forment également les moniteurs du Raid ou du GIGN. Les policiers municipaux sont aussi biens formés que les policiers de l’état.

    Vous ne craignez pas la réaction d’Olivier Besançenot ?

    Ce qui est critiqué par certaines associations ou groupuscules gauchistes, c’est le fait que le taser serait une arme de torture. Effectivement, il pourrait être utilisé dans ce cadre là mais au même titre que n’importe quoi ! Si demain, un psychopathe circule dans la rue et est obsédé par les crayons de couleurs, il peut s’en servir d’arme pour torturer n’importe qui ! Maintenant, les policiers municipaux, en France, sont responsables et formés, ils ne sont pas fous !

    Ce qui est critiqué par c’est le fait que le taser serait une arme de torture.

    bqhidden. Si demain, un psychopathe circule dans la rue et est obsédé par les crayons de couleurs, il peut s’en servir d’arme pour torturer n’importe qui !

    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soit ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. A titre d’exemple, nous avons calculé les moyens engagés pour une enquête écrite et vidéo consacrée aux soutiens armés d’Eric Zemmour.

    campagne 2021 Je soutiens StreetPress  
    mode payements