En ce moment

    08/03/2013

    Thomas et Carole, le couple qui dure depuis plus de 3 ans de la semaine

    Et si le secret de l'amour, c'était la carte SNCF ?

    Par Mathieu Molard

    Thomas et Carole sont en couple depuis plus de trois ans. Mais lui vit à Paris, tandis qu'elle s'apprête à quitter Marseille pour… la Haute-Marne ! Ils sont le premier portrait de notre série sur les jeunes en couple depuis plus de 3 an

    Selon la baseline préférée de Beigbeder, « l’amour dure trois ans ». Comme à StreetPress, nous sommes des grands romantiques, on a voulu vous prouver le contraire. L’occasion aussi de s’interroger sur le couple version 21e siècle.

    Premier portrait de cette série, Thomas, 27 ans et Carole, 25 ans. En couple depuis un peu plus de trois ans, ils n’ont vécu qu’un an ensemble dans la même ville. Aujourd’hui, alors que Thomas travaille à Paris, Carole s’apprête à quitter Marseille pour… la Haute-Marne !

    On vit dans une société où tout est précaire, pourquoi l’amour échapperait à la règle ?

    Thomas : Justement, dans la vie on est confronté à plein de choses précaires comme l’emploi. Alors le couple, c’est quelque chose sur lequel j’ai besoin de pouvoir compter, me replier. Le zapping amoureux ça n’a jamais été trop mon truc. Je n’ai jamais commencé une relation si je ne pensais pas que ça pouvait durer. Au font je suis un gauchiste, pour moi c’est le CDI direct ou rien !

    Carole : C’est vrai qu’on est une exception. Je pense que j’ai besoin d’une relation stable avec quelqu’un qui me rassure. Il y a quelques jours je l’ai appelé à 2 heure du mat’, complètement stressée pour mon nouveau job. Il m’a écouté, rassuré.

    Au fond je suis un gauchiste, pour moi c’est le CDI direct ou rien !

    Vous êtes tous les deux journalistes, ce n’est pas un manque de curiosité que de vous mettre ensemble ?

    Thomas : C’est vrai qu’en général, j’aime bien ne pas rester toujours dans ce milieu, mais ça s’est fait comme ça. Et puis dans la vie il y a certaines choses qui nous font un peu dépasser nos principes. Pareil, si j’étais tout le temps conforme à mes idéaux je n’aurais pas non plus un iPhone en main !

    Carole : Au fond, on est très différents, on n’a pas les mêmes passe-temps et il m’apprend plein de trucs.

    On est très différents, on n’a pas les mêmes passe-temps et il m’apprend plein de trucs.

    La distance ce n’est pas un tue-l ‘amour ?

    Thomas : Pas tant que ça. Notre relation a commencé juste au moment où on quittait Nancy : elle pour Paris, moi pour Bordeaux ! Il n’y a donc pas eu à vivre ce moment où on a l’impression de ne plus se voir autant. Ensuite on a habité un an ensemble à Bordeaux, c’est après ça que ça a été plus dur, mais en grande partie parce que dans mon boulot ça se passait mal. Parfois je me demande si la tendance d’aujourd’hui ce n’est pas de vivre sa relation à distance même si j’ai vraiment envie qu’on s’installe ensemble.

    Carole : Il y a une année qui a été difficile : c’est quand il était au Luxembourg et moi à Marseille. C’était compliqué pour se voir et on avait des vies assez différentes. On a été au bord de la rupture. Mais en me questionnant je me suis rendue compte que je ne pourrais sans doute jamais rencontrer quelqu’un d’autre avec qui j’aurais un lien si fort et qui me ferait autant rire.

    Et dans trois ans vous vous voyez où ?

    Thomas : Je n’ai pas de timing précis dans ma tête mais j’aimerais bien qu’on finisse par habiter ensemble. L’idée c’était de gérer la question des études et du boulot et ensuite de s’installer ensemble.

    Carole : Dans 3 ans, je ne sais pas mais j’espère que dans cinq, grand max, on habitera enfin ensemble. L’idée c’est qu’à ce moment-là, il bouge de Paris et qu’on réussisse à trouver du taff dans le même coin.

    Un couple en mode chassé-croisé

    > 2008: ils se rencontrent à Nancy
    > 2009: Thomas part à Bordeaux, Carole à Paris
    > 2010: Carole rejoint Thomas à Bordeaux où ils s’installent ensemble
    > 2011: Thomas rejoint le Luxembourg, tandis que Carole emménage à Marseille
    > 2012: Thomas déménage à Paris, Carole reste à Marseille
    > 2013: Thomas reste à Paris et Carole emménage (prochainement) en Haute-Marne

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit. Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société. Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, soutenez StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    En savoir plus sur Streetpress

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER