En ce moment

    30/04/2013

    FN ou antifa, CGT ou CFDT... le meilleur et le pire des manifs du 1er mai

    Top 10 des défilés du 1er mai 2013 à Paris

    Par Mathieu Molard

    Dans quel cortège manifester mercredi 1er mai? Avec les anars place des Fêtes ou avec les climato-complotistes à Bastille? A moins que vous ne soyez tenté par le traditionnel défilé de la CGT? Cliquez ici pour trouver la manif qui vous convient!

    1 Les « antifa »

    Lieu de rassemblement : Rendez-vous à 10h30 à la Fontaine Saint-Michel (Paris 6e), puis à 11 heures, sur le Pont du Carrousel dans le 1er arrondissement de Paris.

    Mot d’ordre : Côté antifa c’est : « l’extrême droite on l’élimine ou on en crève ». Du côté des antiracistes c’est plus gentillet avec le très classique « Non au racisme et à la xénophobie ».

    La story : Le 1er mai 1995, Brahim Bouarram fait bronzette au pied du pont du Carrousel. Des militants de retour de la manif du Front National tombent sur le jeune algérien et sans doute pris d’une envie de chahuter en cette belle journée ensoleillée, le balancent à la flotte. Sauf que ce père de famille de 29 ans ne sait pas nager et se noie. Le principal accusé, écopera de 8 ans de prison.

    Les teams :

    10h30 : Collectif Antifasciste Paris Banlieue (Capab)

    11h : Ligue des droits de l’homme (LDH), le Mrap, l’Association des Travailleurs Maghrébins de France

    2 Les anars

    Lieu de rassemblement : Rendez-vous à 12 heures, métro Place des Fêtes dans le 19e arrondissement.

    Mot d’ordre : « Pour un 1er mai d’espoir et de combat »

    La story : « Le capitalisme dévoile chaque jour sa véritable nature. Les gouvernants de droite comme de gauche gèrent ce système sans oublier de se servir au passage, et de nombreux électeurs qui ont cru aux promesses du candidat Hollande se réveillent licenciés et matraqués par la gauche au pouvoir. Au final, le capitalisme, c’est une crise économique, financière, sociale, politique et morale. »

    Les teams : Alternative Libertaire (AL), la CNT et la Fédération Anarchiste (FA).


    « Pour un 1er mai d’espoir et de combat »

    3 Les décroissants

    Lieu de rassemblement : Rendez-vous à 20h, à la Parole Errante, 9 rue Debergue (Montreuil, métro Croix de Chavaux). Au programme, « une messe de l’Eglise de la très sainte consommation » et une projection du film « Amen ton Pèze », réalisé par par Maxime Höm de Profy Jr.

    Mot d’ordre : « Travaille, Obéis, Consomme ! »

    La story : « Parce que seul l’acte d’achat peut nous procurer bonheur, joie et félicité, parce que seule compte la croissance éternelle de notre PIB, parce que notre devoir envers la Patrie est de travailler et consommer sans modération, (…) parce que nous sommes des winners et que nous entendons bien le rester, parce que nous le valons bien, prions tous ensemble l’Église de la Très Sainte Consommation »

    Pensez à réviser les textes et chants sacrés.

    La team : L’église de la très sainte consommation

    Travaille, Obéis, Consomme !

    4 Les climato-complotistes

    Lieu de rassemblement : Rendez-vous à 9h, place de la Bastille à l’angle de la rue de Lyon, puis à 13h rue du Faubourg Saint-Antoine.

    Mot d’ordre : « Non à la géoingénierie »

    La story : « Certains scientifiques pensent que la redirection vers l’espace du rayonnement solaire pourrait être une solution afin de limiter les effets du réchauffement climatique.(…) Une série d’applications (…) visant à bloquer un pourcentage du rayonnement solaire par des interventions très risquées à grande échelle dans l’atmosphère (…) sont déjà en vigueur et auraient pour effet de modifier les températures de la planète et la configuration des précipitations (…) tout en augmentant en fait, l’effet de serre, en détruisant un peu plus la couche d’ozone, l’ensemble de l’éco-système, en modifiant le ph des sols mais aussi en impactant notre ADN, notre santé et celle de nos enfants ; ces nano-particules ne restent pas en suspension ; nous les inhalons et celles-ci se fixent dans nos poumons, nos muscles, notre cerveau. »

    La team : L’Association Citoyenne pour le Suivi, l’Etude et l’Information sur les Programmes d’Interventions Climatiques et Atmosphériques, tout un programme.

    5 Les Raëliens

    Lieu de rassemblement : Rendez-vous à 10h, au métro Saint Michel, ensuite direction place de l’Hôtel de Ville pour un discours « du responsable français pour le Paradisme ».

    Mot d’ordre : « Le paradisme va annoncer la fin du travail. »

    La story : Pour les Raëliens « tous les travaux humains peuvent être remplacés par les robots, les nanobots et les ordinateurs. La science devrait totalement libérer les êtres humains de l’esclavage du travail, leur permettant de se consacrer uniquement à leur épanouissement personnel dans une société qui veille à ce que tous les besoins soient comblés gratuitement. »

    La team : Le mouvement raëlien, « religion athée, est la plus importante organisation non-lucrative relatant l’existence d’une civilisation extra-terrestre, créatrice de la vie sur terre grâce à la maîtrise de l’ingénierie génétique. »

    Le paradisme va annoncer la fin du travail!

    6 L’extrême-droite, version FN

    Lieu de rassemblement : Rendez-vous à 10h, place du Palais Royal (1er). Le cortège rejoindra ensuite la place de l’Opéra (9e) pour écouter la famille Le Pen au grand complet.

    Mot d’ordre : « Vive Jeanne D’Arc ! »

    La story : Pour son « traditionnel défilé en l’honneur de Jeanne d’Arc et des travailleurs Français » (sic), le Front National promet « une démonstration de force (…) pour montrer [sa] détermination à lutter contre le désastre de la politique que mènent les socialistes dont la voie a été tracée par l’UMP. »

    La team : Le Front National

    Vive Jeanne D’Arc!

    7 L’extrême droite dissidente

    Lieu de rassemblement : Rendez-vous 14h au métro Duroc, le cortège remontera ensuite l’avenue de Breteuil.

    Mot d’ordre : Un message à la compagne de François Hollande, pioché parmi les « pancartes à imprimer » : « Non à la présence de la maîtresse de la république à l’Elysée, elle n’a pas sa place ».

    La story : Ils veulent défendre : « notre économie, nos valeurs judéo – chrétiennes, notre drapeau, notre hymne, le travail de chaque Français, soutenir nos entreprises et le savoir – faire français, soutenir nos forces de l’ordre, notre armée et laisser une France riche en emplois, une France riche, respectée. » Ce mouvement se dit « apolitique »…

    La team : Officiellement aucun mouvement politique n’est aux manettes et « seul le drapeau Bleu Blanc Rouge est autorisé ». Parmi les organisateurs Edwige Berger, membre d’un groupuscule nommé « rassemblement des droites pour la France ».

    Non à l’islamisation de la France!

    8 Les syndicats

    Lieu de rassemblement : Rendez-vous à 15h, place de la Bastille et ensuite en route direction Nation.

    Mot d’ordre : « Un premier mai de solidarité et d’exigences. »

    La story : Revenons aux fondamentaux, le 1er mai c’est avant tout la fête du travail instituée à l’origine pour « célébrer les réalisations des travailleurs ».

    Les teams : Les cortèges dans l’ordre : CGT, Solidaires (SUD), la FSU, puis les associations (Attac…) et enfin les partis politiques (Front de Gauche…).

    9 Les syndicats réformistes

    Lieu de rassemblement : Rendez-vous à 10h à Cormontreuil, à proximité de Reims dans le 51. S’il n’y a personne ils pourront toujours dire que les militants se sont perdus en route !

    Mot d’ordre : « Agir ensemble pour l’emploi »

    La story : Pour la première fois depuis 2006 CGT et CFDT ne défileront pas ensemble. En cause, l’accord « sur la sécurisation de l’emploi » signé le 11 janvier dernier entre le Medef et les syndicats réformistes et dénoncé par la CGT et le Front de Gauche.

    Les teams :

    La CFDT, la CFTC, et aussi l’Unsa.

    10 Le vide grenier du 14e

    Si tu n’as pas l’âme militante pourquoi pas te faire l’après-midi un vide grenier Avenue Marc Sangnier dans le 14ème , et le soir un petit concert de Jazz avec le Ray Blue Swing Band au caveau de la Huchette dans le 5ème.

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit. Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société. Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, soutenez StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    En savoir plus sur Streetpress

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER