En ce moment

    Pakistanais

    2 résultats

    10 / 04 / 2015

    Il raconte les coulisses de son petit business

    Ardar, manutentionnaire pour les grossistes du Sentier

    Depuis 15 piges, Ardar trimballe sur son diable des colis de fringues d’un bout à l’autre du Sentier. Payé 1,50 euros le carton, le Pakistanais se fait à peine 60 euros les bons jours.

    23 / 01 / 2013

    « Non merci, c'est gentil »

    La vraie vie des vendeurs de roses à Paris

    Ils écument le bitume parisien avec leurs roses multicolores. StreetPress vous raconte l'histoire de ces immigrés bangladeshis que vous avez gentiment envoyé balader, pendant un rencard ou un apéro à la terrasse d'un café.