En ce moment

    23/12/2013

    Si StreetPress faisait une grande fête ils seraient tous là

    Best-of 2013 : 10 mecs sympas que tu pourrais croiser en bas de chez toi

    Par StreetPress

    Pêcheur, roi des tractions, gangster, graffeur… Moins connu que Cyril Hanouna ou Angela Merkel, ils ont aussi fait l'actu 2013 et en plus ils sont vraiment cools.

    1 Black Fisherman, « le seul carpiste noir » de l’histoire du bassin de la Villette

    C’est qui ? Qu’il vente ou qu’il neige, Black Fisherman vient taquiner le goujon sur le bassin de la Villette. Ce gentleman du moulinet est fier d’être «le seul black» à être parti dans «un délire pêche».

    Pourquoi il est cool ? Parce qu’il compte même des fans au sein du ministère des anciens combattants (on vous jure que c’est vrai).

    Un petit extrait… « C’est qui le seul pêcheur noir qui a jamais pêché un big fish comme ça dans toute l’histoire de la pêche au canal ? »

    Pour le relire : M. Black Fisherman

    2 Salim, profession gangster

    C’est qui ? Son « métier », récupérer les dettes par tous les moyens. Parfois braqueur, un peu dealer, il nous raconte sa vie dans le « milieu parisien » entre parrains corses et chefs de bandes gitans.

    Pourquoi il est cool ? Parce qu’il était pote avec le dernier parrain Corse.

    Un petit extrait… Le mec énervé est corse, bedonnant, grosse montre en or au poignet. Il a jeté la bouteille de champagne au sol et a plongé la tête du gitan qu’il menace, dans le seau à glaçons. Lui se laisse presque faire, parce qu’il a balancé pour sortir du placard.

    Pour le relire : M. Salim

    3 Rahman, le sans-pap’ vendeur de bières

    C’est qui ? Embrouilles entre communautés du 18e, périples en RER et vie commune à 12 Bangladais dans 56m2 à St-Denis, Rahman, vendeur de bières à la sauvette et sans-papiers, nous fait découvrir son quotidien.

    Pourquoi il est cool ? Parce qu’il nous a offert une bière. Donc si vous voulez être dans le best-of 2014, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

    Un petit extrait… Ils sont douze Bangladais à vivre dans ce 56 mètres carrés, à quatre par chambre. Dans chacune des trois pièces aux murs jaunis, quatre lits superposés type dortoir, et pas de place pour une table.

    Pour le relire : Mr. Rahman

    4 Marko 93, le mec qui vient «graffer chez toi» gratos !

    C’est qui ? Marko 93, quadra au look cainri, cartonne pas mal dans le monde du graff. Alors, quand il propose de venir poser à l’œil dans dix appartements, ça se bouscule.

    Pourquoi il est cool ? Parce qu’il décore ton appart’ gratuitement sans t’obliger à passer à la télé.

    Un petit extrait… « J’étais en train de donner le biberon à Charlie quand je vois sur Facebook le fameux statut de Marko. J’ai répondu direct pour graffer la chambre de mon bébé qui venait de naître »

    Pour le relire : Marko

    5 Kizo, le roi de la traction

    C’est qui ? En 15 ans, Kizo a fait partie d’une bande, réalisé un documentaire, lancé une discipline sportive, écrit un livre et cassé quelques mâchoires. Rencontre avec celui qui est aussi médiateur de quartier à Grigny.

    Pourquoi il est cool ? Parce qu’il fait 107 kg pour 1m83.

    Un petit extrait… J’ai fait tomber mon record le week-end dernier en faisant 45 tractions. Je n’avais pas prévu de participer à la compétition. Mais il y a des poids lourds [plus de 93 kg] qui veulent prendre mes titres. On n’arrêtait pas de me harceler. [ Depuis, Kizo s’est retiré de la compétition, ndlr]

    Pour le relire : Kizo, le chasseur de poids lourds

    6 Maissam, 14 ans et 4.000 fans pour ses « chroniques d’une bomba »

    C’est qui ? Sur Facebook, Maissam, 14 ans, raconte l’histoire de Thalya, jeune brésilienne amoureuse d’un chef de gang. Une page que la collégienne et ses « administratrices » gèrent en vraies pros de la com’ : cliffhangers, concours…

    Pourquoi il est cool ? Si elle a 4.000 fans c’est qu’elle doit être cool.

    Un petit extrait… En vraie pro, elle a donc nommé des « administratrices » en charge de faire vivre les discussions. « Si elles ne sont pas assez actives, je les vire. »

    Pour le relire : Mlle. Maissam

    7 Ovidiu, le Roumain qui voulait s’inscrire à Pôle Emploi

    C’est qui ? Avec son bac + 5 made in France et ses 2 ans en CDD à Paris, Ovidiu, citoyen Roumain, ne pensait pas qu’il lui serait si difficile de toucher le chômage. Même quand on a la loi pour soi, Pôle Emploi a ses raisons que la raison ignore.

    Pourquoi il est cool ? Il n’y a pas toujours besoin d’une bonne raison pour trouver les gens cools.

    Un petit extrait… Lundi 4 mars, Ovidiu prend le taureau par les cornes : il se rend dans son agence Pôle Emploi, menace de porter plainte à la Halde si un responsable ne s’occupe pas de son cas tout de suite. La directrice accepte de le rencontrer, écoute son histoire, regarde la circulaire, et ne comprend pas la situation.

    Pour le relire : M. Ovidiu

    8 « Youv », le bloggeur de la prison de Bois D’Arcy

    C’est qui ? Condamné à 10 ans de taule pour braquages, « Youv » passe le temps en postant des chroniques sur Facebook. Des billets sur l’actu ou des anecdotes sur le mitard qu’il met en ligne grâce à un iPhone passé en douce.

    Pourquoi il est cool ? Parce qu’il connait toutes les prisons de France.

    Un petit extrait… « J’en avais rien à foutre de savoir écrire parce que, dans ma tête, j’allais faire carrière dans l’illicite. »

    Pour le relire : Youv’

    9 Robert Hue, le communiste geek

    C’est qui ? Robert Hue, l’ancien secrétaire général du PCF désormais à la tête du MUP, ne croit plus aux partis à la papa mais à… Internet.

    Pourquoi il est cool ? Parce qu’il a joué à « je te tiens, tu me tiens par la barbichette » avec notre journaliste Robin D’Angelo.

    Un petit extrait… Le renouveau de l’engagement passe par «plus d’horizontalité ». Et son mouvement, le MUP lancé en 2009 va désormais miser sur « les réseaux sociaux » pour défendre sa vision progressiste, « ni communiste, ni social-démocrate ».

    Pour le relire : Camarade Robert

    10 Vincent, le stagiaire Gonzo de StreetPress

    C’est qui ? Vincent, étudiant à l’IUT de Tours (37), était en stage à la rédac l’été dernier. Pour StreetPress, il a tout testé ou presque : piscine naturiste, messe évangéliste, speed dating geek…

    Pourquoi il est cool ? Parce que rien ne semblait l’arrêter, pas même passer ses nuits sur le canapé de la rédac’.

    Un petit extrait… « On les appelle “commandos” parce qu’ils sont souvent sollicités pour porter les corps des gens qui s’évanouissent pendant leur transe », me renseigne l’un d’entre elle. Me voilà prévenu.

    Pour le relire : Ce week-end, j’ai payé 10 euros pour sauver mon âme dans une messe évangélique

    Cet article est à prix libre. Pour continuer la lecture, vous pouvez faire un don.

    StreetPress est un média indépendant qui repose sur les dons de ses lecteurs et lectrices. Pour bien finir l’année, aidez-nous à atteindre les 100 000 euros avant le 11 décembre. En savoir plus →

    Après déduction fiscale, un don de 30€ vous reviendra à 10€.

    Soutenir Streetpress Je fais un don
    mode payements
    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soient ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER