En ce moment

    01/02/2022

    C’est reparti comme en 40 !

    Dans la presse d’extrême droite, on est toujours nostalgique de la collaboration

    Par Maxime Macé , Pierre Plottu

    Rivarol explique que la loi Veil sur l’avortement est responsable de la pédophilie. Breizh Info assure que les noirs ont un plus petit cerveau et Papacito se touche le sexe. Bref, StreetPress a lu la presse d’extrême droite de janvier.

    On nous avait promis la quintessence de la provoc’, un concentré d’humour noir et de plumes assassines. Le premier numéro de Furia, le trimestriel satirique qui doit faire pleurer des larmes de sang aux gauchistes, vient de paraître. Les anciennes stars de la maison d’édition d’extrême droite Ring (Papacito, Obertone, Marsault et Laura Magné) avaient récolté la bagatelle de plus d’un million d’euros en financement participatif pour se lancer. On allait voir ce qu’on allait voir.

    Soyons honnête, à StreetPress, on ne s’attendait à rien. Pourtant, on est quand même un peu déçus. Nous ne sommes pas les seuls. Par acquit de conscience, nous avons sondé des spécialistes. Un observateur de l’extrême droite qui s’est fadé la lecture résume :

    « C’est de la merde du début à la fin. C’est cher [14,90 euros]. »

    Pour les amateurs de nanars, voici quand même le menu : les fantasmes de violence de Marsault ; Papacito se masturbe au propre comme au figuré en faisant du sous (sous) Hara-Kiri ; Obertone, feignant, ressort La France Orange mécanique mais en deux pages ; Amiral Wolland se rêve en Desproges mais échoue ; Ah, et il y a Élisabeth Lévy aussi. Sinon, certains dessins sont jolis.

    Vive Pétain et l’Église

    Rivarol rend, dans son dernier numéro, un hommage appuyé à Pierre Sidos. Fondateur du groupuscule pétainiste L’Œuvre française, ancien collabo, antisémite convaincu et négationniste… Bref, vraiment un bon gars. Sous la plume de Robert Spiegler, historique du journal, Rivarol livre une hagiographie de l’homme qui a fait adopter la croix celtique aux nostalgiques des années 30. Il évoque notamment dans son attaque que « dans une belle introduction, Franck Buleux, l’auteur de cette biographie de Pierre Sidos (1927-2020), parue dans les Cahiers d’histoire du nationalisme aux éditions Synthèse Nationale, rend hommage à celui dont la principale qualité fut la fidélité à son idéal ». Un joli clin d’œil à l’auteur, un copain qui est désormais responsable régional du parti d’Éric Zemmour en région Normandie.

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/sidos_rivarol_1.png

    Dans son dernier numéro, l'hebdomadaire d'extrême droite rend un hommage appuyé à Pierre Sidos. Fondateur du groupuscule pétainiste L’Œuvre française, ancien collabo, antisémite convaincu et négationniste… / Crédits : Rivarol

    Dans ce même numéro, Rivarol revient sur le récent rapport de la Ciase sur la pédocriminalité dans l’Église de France. Pour mémoire, ce travail de plusieurs mois à permis de révéler que depuis les années 50, près de 330.000 mineurs ont été victimes de violences sexuelles commises par des clercs, religieux ou autres personnes en lien avec l’Église. Un constat que l’extrême droite n’arrive pas à digérer. En novembre, l’Incorrect se demandait si ce n’était pas surtout à cause de l’homosexualité dans l’Église que de tels crimes ont pu être perpétrés et surtout couvert au sein de l’institution. Pour Rivarol, c’est la faute de Simone Veil (qui est juive et, pour Rivarol, ça n’est pas un détail de l’histoire) et à sa loi permettant l’interruption volontaire de grossesse. Cette phrase, délirante, est imprimée noir sur blanc :

    « Sans avortement, peu ou presque pas de pédophilie. »

    Ne cherchez pas, ça n’a aucun sens. Quant aux recommandations du rapport pour permettre une meilleure prise en compte des victimes et empêcher que de tels drames se reproduisent, Rivarol est contre. Le canard a même un avis très tranché sur la question : il s’agit ni plus ni moins que d’un « pot-pourri de trois siècles de pus maçonnique ».

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/rivarol_pedophilie_avortement.png

    Le rapport ? Nulle part. /

    Cerveaux de Cro-Magnon

    « Aux armes, citoyens » titrait le quotidien catholique d’extrême droite Présent, le 12 janvier dernier. Il ne s’agit pas de faire référence à l’hymne national (de la République honnie), mais de se plaindre du renforcement (léger) de la législation sur la possession d’armes à feu. En février 2022 le système d’information sur les armes (SIA) entre en vigueur. Il s’agit d’un portail en ligne sur lequel les propriétaires d’armes devront enregistrer leurs joujoux. Objectif : améliorer le suivi. Les chasseurs ont par exemple plutôt bien accueilli la nouvelle. Mais pour le quotidien d’extrême droite, ça ne passe pas : le gouvernement essaye de recenser et de contrôler la possession et la circulation « d’armes de famille ». Et de se plaindre qu’il ne lutte pas contre les armes de guerre qui « circulent au grand jour et en totale impunité » dans les « banlieues ethniques ». Source : crois-moi frère.

    https://backend.streetpress.com/sites/default/files/une_present_aux_armes_citoyens_1.png

    Le 12 janvier dernier, le quotidien catholique d’extrême droite Présent titrait : « Aux armes, citoyens », pour se plaindre du renforcement (léger) de la législation sur la possession d’armes à feu. / Crédits : Présent

    Le site identitaire Breizh Info poursuit lui ses délires de racisme biologique (commencé le mois précédant, voir la revue de presse de décembre). Un nouvel article est ainsi censé prouver qu’il existe plusieurs races humaines, inégales entre elles, du fait du QI plus faible de certaines (spoiler : pas les blancs).

    « Les différences raciales cérébrales et neurologiques sont en réalité l’une des plus importantes raisons des différences dans la richesse et la pauvreté des nations à travers le monde », explique le site. Qui tente une percée conceptuelle : la chasse au mammouth et les températures plus basses de l’hémisphère nord auraient permis de produire des « races » humaines plus intelligentes et évoluées. Voilà, voilà.

    « Les études des fossiles montrent que la capacité du crâne et la largeur du bassin (nécessaires à la naissance de plus gros cerveaux) sont liées à la latitude », avance aussi Breizh Info. Qui ose un curieux parallèle en expliquant que le phénomène est identique chez… les oiseaux. Qui pondent donc des œufs.

    Enfin, le but de cette logorrhée pseudo-scientifique est résumé en une phrase :

    « L’immigration massive de population afro-maghrébine, avec un cerveau plus petit et moins efficient que celui des Européens, avec un QI plus bas, réduit par ailleurs progressivement l’intelligence moyenne en Occident ce qui a des conséquences multiples ».

    « Racistes anti-immigration » ça faisait moins de mots pour dire la même chose.

    Faf, la Newsletter

    Chaque semaine le pire de l'extrême droite vu par StreetPress. Au programme, des enquêtes, des reportages et des infos inédites réunis dans une newsletter. Abonnez-vous, c'est gratuit !

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER