En ce moment

    07/08/2010

    Lilly Wood and the Prick: « il y a quelque chose de ludique dans notre musique »

    Par Robin D'Angelo

    Lilly Wood and the Prick jouait au festival Fnac Indétendances le samedi 31 juillet juste avant la tête d'affiche Nada Surf. Un groupe qui n'a pas marqué la chanteuse Nili Hadida plus inspirée par Patsy Cline ou Fiona Apple.

    Lilly Wood and the Prick – Bio Express

    Lilly Wood and the Prick est un combo formé par la chanteuse Nili Hadida et le guitariste Benjamin Cotto en 2006. Leur premier EP sorti en 2007 «Lilly who and the what ?» fait un carton et leur ouvre les portes de Rock en Seine en 2009. En 2010 ils sortent leur premier album Invincible Friends qui mêle électro et ballades.

    Leur MySpace

    Le shooting-photo du concert de Lilly Wood and the Prick by Micky Cuccagna

    Lilly Wood and the Prick – Down The Rain

    ;hl=fr_FR&fs=1”>;hl=fr_FR&fs=1” type=“application/x-shockwave-flash” allowscriptaccess=“always” allowfullscreen=“true” width=“320” height=“285”>

    Le festival Fnac Indétendances est sur StreetPress:

    > Lafayette: « Si ce sont mes vrais cheveux ? Je ne répondrai pas à cette question »
    > ROCé: « Les groupes de rap se battent pour savoir lequel est le plus hardcore mais en dessous il n’y a rien »
    > Casey: « Je ne suis pas en train de me branler dans la poésie »
    > Le groupe Nouvel R revient sur la polémique autour de leur clip Masta
    > Beat Assailant: « amener les retraités au hip-hop »

    Source: Robin D’Angelo | StreetPress
    Crédits photos: Michela Cuccagna | StreetPress

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit. Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société. Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, soutenez StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    En savoir plus sur Streetpress

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER