En ce moment

    Jérôme Pimot

    47 ans, ancien livreur à vélo, s’engage aujourd’hui à la création d’une coopérative pour redonner un cadre social à ces travailleurs. Animateur socio-culturel, il propose ses services à Tok Tok Tok en 2014. Il vend ensuite son coup de pédale à Take Eat Easy en janvier 2015, puis à Deliveroo au mois de septembre de la même année. Il est finalement “viré” en avril 2016...

    2 résultats

    28 / 02 / 2017

    Comme d'autres livreurs à vélo, je n’étais pas salarié, je me suis fait virer

    Se faire « virer » d’une plateforme de livraison qui n’embauche que des travailleurs indépendants après avoir subi les pressions d’un « patron » qui n’en est pas un... Jérôme Pimot raconte les joies du salariat déguisé.

    27 / 02 / 2017

    Livreurs à vélo : la résistance s'organise

    Pour Jérôme, ancien livreur à vélo, il est grand temps de se libérer de ces plateformes « collaboratives » qui précarisent dangereusement les travailleurs. Un autre modèle est possible.