En ce moment

    Isaac Paul

    28 ans, coordinateur de Speakup, qui donne la parole aux victimes de violences policières. Cuisinier de formation, il a grandi à Vitry-sur-Seine dans le Val-de-Marne, travaillé dans plusieurs restaurants étoilés de la capitale, mais aussi dans les Caraïbes.

    24 / 02 / 2017

    Violences policières : « C’est malheureux mais on rigole des coups et des humiliations »

    Dans les quartiers, on grandit avec les violences policières, dès 12 ou 13 ans. Et « on s’y habitue », ajoute Isaac, qui dénonce un seuil de tolérance beaucoup trop élevé sur le sujet. Il récolte les témoignages d’habitants de quartiers.