En ce moment

    Précarité menstruelle

    2 résultats

    14/12/2020

    Ils racontent la précarité étudiante

    « Il m’arrive de manger un jour sur deux »

    Deux fois par semaine, l’association étudiante Co’p1 distribue à Bastille des denrées et des produits d'hygiène aux étudiants précaires. Pas de jobs, faim, manque de protections menstruelles, solitude... Les étudiants racontent leur galère.

    04/06/2019

    « Au cours d’une vie, quelqu’un ayant ses règles va dépenser environ 23.000€ en protections périodiques. »

    À la Sorbonne, des distributeurs de protections périodiques pour lutter contre la précarité menstruelle

    Le budget participatif voté par les étudiants de la Sorbonne va financer l’installation de distributeurs de tampons et serviettes hygiénique gratuits. Un moyen de lutter contre la précarité menstruelle.