En ce moment

    Baptiste Mylondo

    36 ans. Il a une double casquette : côté pile, cet enseignant-chercheur parle économie et justice sociale aux étudiants de l’école 3A, Sciences-po Lyon et l’école Centrale. Côté face, ce décroissant prône une sortie du capitalisme via le revenu universel.

    2 résultats

    09 / 02 / 2017

    Pour en finir avec « la valeur travail »

    Une grande majorité des candidats en lice pour l’élection présidentielle ne jurent que par la « valeur travail ». A droite comme à gauche, tous marchent pour un même modèle productiviste où l’on ne s’épanouit qu’en produisant et consommant.

    10 / 01 / 2017

    Benoît Hamon, la décroissance n’est pas un gros mot

    La croissance détruit l'environnement, creuse les inégalités et nous aliène au nom d'un confort matériel superflu. C'est d'elle qu’il faut se méfier.