En ce moment

    Urbania

    Anticonformiste, provoquant, graphiquement audacieux, décalé, déjanté, délirant... On pourrait attribuer à Urbania tout un chapelet d’adjectifs. Cela nous éloignerait cependant de sa mission première : rendre l’ordinaire extraordinaire.

    6 résultats

    22 / 12 / 2014

    « Sérieusement, c’est pas glamour pantoute ! »

    La double vie de Patrice, flic infiltré chez les Hell’s Angels

    Pour piéger des Hell’s Angels, Patrice s’est déguisé pendant plusieurs semaines en acheteur de cocaïne dans les bars à danseuses de Montréal. Pour Urbania, en partenariat avec StreetPress, ce flic undercover revient sur sa carrière toute en postiche.

    09 / 08 / 2014

    «Mon garçon, humoriste ? Impo-fucking-ssible !»

    Comment j'ai annoncé à mes parents que je plaquais tout pour devenir comique

    Quand on choisit de retourner à l'école alors que notre voie est tracée, comment l'annoncer à ses parents? Rabii a renoncé à un poste dans la pub à Dubaï pour entrer à l'Ecole nationale de l'humour. Il raconte à nos partenaires Urb

    27 / 02 / 2014

    Dans la nuit moite des « sexpats » de Phnom Penh

    Du lubrifiant sur le Visa

    Employés d'ONG, retraités ou backpackers, ils fréquentent les « girlfriends » des bars de Phnom Penh. Comme Jean, installé en Asie du Sud-Est depuis plus de 10 ans : « J'obéis seulement à la loi universelle du cul et de l'argent. »

    28 / 06 / 2013

    Street fight : pour l'amour du kick

    « On se rencontre dans un bar, on se sent, on se bat »

    Difficile de comprendre le streetfighting autrement qu'en étant dedans. Du coup, un combattant expérimenté raconte sa baston la plus mémorable... Mais attention : « l'univers du streetfighting n'a rien à voir avec Fight Club »

    26 / 09 / 2012

    Chez le meilleur ami du Parisien

    L'Arabe du coin

    Chez nous, le « gars du dep » est souvent un Chinois, un Coréen ou un Viet. À Paris, c'est l'Arabe du coin, même s'il s'agit rarement d'un Arabe.

    26 / 09 / 2012

    Les Québécoises ont-elles vraiment de quoi envier les Parisiennes ?

    Souper de gonzesses

    Elles ont la classe de Coco Chanel, le style de Charlotte Gainsbourg et le sex-appeal d'Emmanuelle Seigner. Urbania a réuni 4 nanas autour d'une poutine et de bières pour savoir si la vie des Françaises est plus belle que celle des Quebecoises