En ce moment

    associatif

    6 résultats

    02/07/2021

    « Quand on s’amuse tout en étant dans un fauteuil, le handicap disparaît »

    À Nanterre, on joue au foot en fauteuil

    Tous les jeudis, des personnes handicapées physiquement se réunissent à Nanterre pour jouer au handifoot en fauteuil électrique. En plus de participer à des compétitions nationales, la pratique leur permet d’accepter leur handicap.

    10/02/2021

    « On leur apprend l’exigence du milieu de la couture française. »

    Ces jeunes exilés rêvent de haute couture

    Dans le sud de Paris, l’association Espero forme depuis deux mois et demi un groupe d’une dizaine de jeunes exilés à la couture. Rencontre avec ces passionnés du tissu, qui produiront bientôt pour des marques françaises.

    24/10/2019

    Ils sauront quoi faire de tous ces deniers

    Radio Parleur, le média des luttes, a besoin de 10.000 euros

    Après trois ans d’existence, Radio Parleur lance sa première campagne de dons. Le média indépendant veut travailler sur de nouveaux projets, gagner en qualité avec du matériel neuf et salarier ses quatre membres permanents.

    23/07/2019

    « On s'est dit qu'il fallait réagir »

    Le difficile combat des habitants de Saint-Denis pour apaiser les rivalités entre quartiers

    Un adolescent tué par balle. D’autres passés à tabac. À Saint-Denis les rivalités entre quartiers virent au drame. Des parents, voisins et professeurs tentent de mettre fin à ces guerres.

    30/10/2018

    Deal, violence et services civiques

    Au village Chinois, une asso se bat pour offrir une vie meilleure aux jeunes Guyanais

    Deal et violence rongent le Village Chinois, quartier déshérité de Cayenne en Guyane. L’asso des Frères de la Crik se bat pour offrir un autre horizon aux jeunes.

    29/05/2018

    L’antenne associative fête ses 20 ans dans la douleur

    Radio Campus Paris précarisée par la fin des emplois aidés

    Au mois de juin Radio Campus Paris célèbre ses 20 ans d'existence, mais la fin des emplois aidés pourrait gâcher la fête. La fin de ce statut, décrétée par le gouvernement, oblige l’association à réduire la voilure.