En ce moment

    UE

    6 résultats

    20 / 04 / 2017

    L’Europe est le paradis des lobbies, mais faut-il pour autant en sortir ?

    Conflits d’intérêt, pantouflage et lobbies règnent dans l’Union européenne. Pourtant, selon lui, en sortir ne règlerait pas le problème de la capture démocratique. De Bruxelles à Paris, il nous faut repenser radicalement nos institutions.

    29 / 01 / 2013

    L'invité de la « Matinale Politique »

    Dupont-Aignan : « Je suis gay-respectueux, ce n'est pas la même chose que gay-friendly »

    Nicolas Dupont-Aignan était l'invité de «La Matinale Politique», l'émission hebdo de StreetPress et Radio Campus Paris. L'ancien candidat à la présidentielle s'est exprimé sur l'UE, le mariage gay, le Mali et… son entrée en

    18 / 06 / 2010

    Vidéo: Sarkozy fait son one-man-show à Bruxelles

    En conférence de presse à la suite du Sommet européen des chefs d'état et de gouvernement de l'UE, Nicolas Sarkozy s'est exprimé sur la discipline budgétaire. Son discours rassurant et presque arrogant nous a rappelé un certain Raymond D.

    18 / 05 / 2010

    L'euro au plus bas depuis 2006

    Hier 17 mai, l'euro est revenu à sa plus faible valeur depuis 2006, autour de 1,23 dollars. Les ministres européens des finances se sont voulus rassurants, mais les bourses mondiales ont perdu plusieurs points.

    10 / 05 / 2010

    Paul Collowald, collaborateur de Robert Schuman: « Tirer la substance des pères fondateurs pour se réinventer »

    Sur StreetPress Paul Collowald ancien collaborateur et ami de Robert Schuman croit que «la volonté politique» et l'inventivité qui avaient permis de sortir de la crise de l'après guerre devraient inspirer les dirigeants face à la crise économique.

    06 / 05 / 2010

    Thomas Coutrot, co-président d'Attac France répond à StreetPress

    La Grèce doit-elle se serrer la ceinture après avoir vécu au dessus de ses moyens?

    Le plan d'austérité imposé à la Grèce par le FMI et l'UE fait l'unanimité: Les Grecs ont vécu au-dessus de leurs moyens, maintenant la fête est fini. Pour Attac ce n'est pas une solution «il faudrait plutôt taxé les transactions financières».