En ce moment

    12 / 05 / 2016

    Kanye West: la biographie par Karim Madani

    Par Mathieu Bardeau

    Des livres à gagner

    1540-1_1.jpg

    New York, 13 septembre 2009 – En direct sur MTV, Taylor Swift remporte l’award du meilleur clip de l’année. Au moment de faire son discours pour remercier ses fans et sa maman, elle voit Kanye West débarquer sur scène et prendre le micro. “Yo Taylor, I’m really happy for you, I’ll let you finish, but Beyonce had one of the best videos of all time!” Bon esprit. Le lendemain, Jay-Z lui fait remarquer qu’en plus d’aoir été irrespectueux envers Taylor, il a aussi mis sa femme Queen B. très mal à l’aise dans la salle. Ce à quoi KW répond en rigolant qu’elle aurait sans doute voulu creuser un trou dans son siège et disparaître, à condition de pouvoir y passer son postérieur. TRÈS bon esprit.

    Kanye est donc un mec qui sait ce qu’il veut, qui est prêt à tout pour l’obtenir, y compris à défoncer tous les codes et à se mettre la planète à dos. Avoir révolutionné le hip-hop ne lui suffit pas: il veut montrer au monde entier qu’un petit gars de Chicago, issu de la classe moyenne éduquée, peut devenir une icône mondiale, un nouveau pape de la mode, et même Président des États-Unis. Car oui, il a annoncé sa candidature pour 2020 lors des derniers MTV Video Music Awards, où il se sent décidément à l’aise.

    Après sa biographie de Spike Lee, Karim Madani s’attaque cette fois à Yeezus, à ses complexes, ses excès et son génie musical. De notre côté, on vous fait gagner des exemplaires du bouquin, sorti aux éditions Don Quichotte.

    >> Pour gagner votre exemplaire, c’est par ici

    On a choisi de faire bouger les lignes. Vous validez ?

    Depuis plus de 10 ans, nous assumons un regard et des engagements. Aujourd’hui, notre mission c’est d’avoir de l’impact. Particulièrement dans la crise actuelle, où les premiers à morfler sont les plus fragiles. Face à la pandémie, au confinement et à la crise économique qui l'accompagne, nous croyons encore plus à la nécessité de ce travail.

    Forcer le ministre de l’Intérieur à saisir la justice en mettant au jour les messages racistes échangés par des milliers de policiers sur des groupes Facebook. Provoquer une enquête de justice suite à la révélation d’un système de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris. Contraindre Franprix à cesser l’usage quasi illégal d'auto entrepreneurs durant le confinement...

    Nous recevons de plus en plus de pistes sur des sujets brûlants, mais nous manquons encore de moyens pour tout couvrir. L’idée n’est pas de se faire racheter par un milliardaire. Mais simplement de pouvoir faire appel à du renfort, lorsqu’un sujet le nécessite.

    Pour que cela continue, malgré la crise, nous avons sincèrement besoin de votre soutien.

    StreetPress doit réunir au moins 27.000€, avant le 4 décembre.
    Soutenez un média d’impact qui fait bouger les lignes.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER