En ce moment

    25/06/2012

    La première de 3 conférences en marge du festival

    Paris Hip-Hop : une conférence sur la littérature urbaine ce soir

    Par Alban Elkaïm

    Hp-hop et littérature, même combat ? C'est la question qui sera posée ce soir, dans le cadre du festival Paris Hip-hop, dont StreetPress est partenaire. Rachid Santaki et Fatou Biramah tenteront de répondre à la question.

    Une littérature dite urbaine a vu le jour ces dix dernières années sous les plumes d’une nouvelle génération d’écrivains. Ils racontent un univers longtemps oublié des livres avec son langage et ses codes, profondément imprégnés de la culture hip-hop. Ce soir, lundi 25 juin, une conférence sera donnée à la Maison des métallos à Paris, de 19h à 21h30, sur le thème «hip-hop et littérature, même combat ?»

    Des écrivains emblématiques de cette nouvelle littérature viendront interroger ses liens avec la culture hip-hop, son apport à la société contemporaine et l’aspect novateur du mouvement. Parmi eux : Rachid Santaki, auteur de polars, Fatou Biramah, et bien d’autres. Ils témoigneront de leur expérience, leurs parcours et leurs influences.

    Le slameur Bled MC déclamera un de ses textes entre chaque intervention pour illustrer ces propos de façon vivante. L’évènement marquera l’ouverture du Hip-Hop Campus, un cycle de trois conférences dans le
    cadre du festival Paris Hip-Hop dont Streetpress est partenaire. Les suivantes aborderont les thèmes «rappeurs vs police : comprendre et déchiffrer le malaise » et « hip-hop et éducation ».

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER