En ce moment

    22/06/2010

    Equipe de France: Les mauvais français

    Par SoFoot

    Avec la tragi-comédie que traverse l'équipe de France en Afsud, l'occasion était trop belle pour que politiques -droite et gauche- n'apportent leur soi-disant analyse du fiasco. SoFoot livre son analyse.

    Ah c’est beau un pays qui se déchire ! Ce champ de bataille générationnel, ethnique, culturel, étalé aux yeux du monde incrédule. Heureusement que Roselyne est là. Il en va de l’image de la France, ce beau pays égalitaire, géniteur précoce des Droits de l’Homme et de l’idée même de fraternité. Oui, tout ça, c’est français.

    Bling-bling sarkozien VS cailleras de banlieue

    Comme d’hab, tout ce que le pays compte de politiques vertueux ou pseudo intellectuels y est allé de son commentaire pour rappeler combien cette crise était signifiante de l’atmosphère pourrie et nauséabonde qui règne au pays des Bleus. Et pour le coup, tout le monde a été très prévisible dans sa façon de sauter sur l’hôtel Peluza et son carteron de footballeurs putschistes. Soit, à gauche : ouuuuh, c’est pas bô, tout ça c’est la faute à l’argent, l’individualisme, ce bling-bling sarkozien, qui sème du « casse-toi pauv’ con » récolte du « Va te faire enculer fils de pute ». A droite, ouuuh, c’est moche, z’aiment pas le maillot, respectent pas la mère patrie, s’en battent les couilles de la Marseillaise, fallait pas donner les clefs de la maison bleue accrochée à la colline à des cailleras de banlieue qui connaissent rien en belles chansons françaises.

    Finkielkraut en plein délire

    Comme d’habitude, la palme revient à Alain Finkielkraut qui de « division ethnique » en « division religieuse » voit le pays représenté par une « équipe de voyous » à la « morale de mafia » en convoquant Platon sur le divan de la psychanalyse nationale quand il ponctue : « L’esprit de la cité qui se laisse dévorer par l’esprit des cités ». 45 points d’un coup, phrase compte triple pour Alain.








    En partenariat avec So Foot

    *Lire la suite de l’article sur SoFoot.com

    Source: Joachim Barbier | SoFoot

    Cet article est à prix libre. Pour continuer la lecture, vous pouvez faire un don.

    StreetPress est un média indépendant qui repose sur les dons de ses lecteurs et lectrices. Pour bien finir l’année, aidez-nous à atteindre les 100 000 euros avant le 11 décembre. En savoir plus →

    Après déduction fiscale, un don de 30€ vous reviendra à 10€.

    Soutenir Streetpress Je fais un don
    mode payements
    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soient ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER