En ce moment

    lanceur d'alerte

    6 résultats

    28/02/2024

    Alerté dès 2021, Emmaüs France aurait couvert le responsable

    Emmaüs Tarn-et-Garonne accusé d’avoir exploité des enfants

    Christian Calmejane, trésorier d’Emmaüs International jusqu’en 2023, aurait exploité des mineurs dans la communauté qu’il dirige dans le Tarn-et-Garonne. Agés de 14 à 17 ans, ils devaient trier les vêtements, gérer les espaces verts ou la crèche.

    12/07/2023

    Une sanction annulée et une nouvelle prononcée

    La justice reconnaît que le policier Amar Benmohamed est bien un lanceur d’alerte

    En 2020, le brigadier-chef Benmohamed dénonçait des centaines de cas de maltraitances racistes au dépôt du tribunal de Paris. Trois ans après, il est toujours l’objet de sanctions, mais la justice vient de reconnaître sa qualité de lanceur d’alerte.

    09/01/2023

    Elle met en cause Darmanin

    Pour la Défenseure des droits, le policier lanceur d’alerte « a été victime d’une mesure de représailles » de sa hiérarchie

    La Défenseure des droits juge que le ministère de l’Intérieur a injustement sanctionné le policier lanceur d’alerte qui a révélé les maltraitances au sein du tribunal de justice. Elle pointe au passage l’impunité dont ont bénéficié les mis en cause.

    04/02/2022

    Harcèlement administratif

    Le policier lanceur d’alerte Benmohamed sanctionné pour avoir témoigné à l'Assemblée

    Le policier Benmohamed, qui avait révélé des centaines de cas de maltraitance et de racisme, a été sanctionné une seconde fois. On lui reproche d’avoir témoigné à l’Assemblée. Dans la foulée, sa hiérarchie ouvre une troisième procédure contre lui.

    31/03/2021

    « Il n’est pas acceptable pour le Parlement qu’une pression soit exercée comme ça »

    Le policier lanceur d’alerte Benmohamed menacé de sanctions pour avoir témoigné à l’Assemblée nationale

    Le brigadier-chef Benmohamed avait révélé à StreetPress des maltraitances et du racisme au tribunal de Paris. Il est désormais menacé de sanctions après avoir témoigné à l’Assemblée. « Inacceptable », pour le député Gauvain (LREM) qui l’a auditionné.

    12/01/2021

    Le brigadier-chef se voit infliger un « avertissement ».

    Le policier lanceur d’alerte qui a révélé les maltraitances au tribunal de Paris sanctionné par sa hiérarchie

    En juillet 2020, le brigadier-chef Amar Benmohamed révélait sur StreetPress des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris. Six mois après, c’est lui qui est sanctionné par un « avertissement » !