En ce moment

    14/11/2011

    Photos: Alice Cooper le 8 novembre au Zénith

    Par Michela _Cuccagna

    Le Zénith s'est transformé en maison des horreurs pour accueillir Vincent Furnier AKA Alice Cooper. A coups de paillettes et de déguisements ringards le père spirituel de Marylin Manson était égal à lui-même.

    Le débrief du concert:

    Rock ou pas rock 5 sur 5. Alice reste le père du “shock rock”.

    J’y ai bu: Du jack, du jack.

    Durée du concert: Pas assez pour un homme qui porte en lui 50 ans de carrière.

    J’y ai été avec: Un public varié qui accueillait les fans nostalgiques jusqu’aux tous petits jeunes masqués comme l’icône du métal.

    font color=“red”>L’info:


    A 63 ans le roi est toujours d’humeur gore: Son dernier album s’appelle “Welcome to my nightmare”.

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER