En ce moment

    24 / 11 / 2016

    Banksy, Massive Attack et leurs potes de Bristol: En dehors de la zone de confort

    Par Julie Balestreri

    Des livres à gagner

    comfortzone_0.jpg

    Connais-tu le point commun entre Massive Attack et Banksy? Eh bien ils viennent tous de Bristol, une ville de près de 450 000 habitants au sud-ouest de l’Angleterre. Terrain créativement fertile dès la fin des 80’s, la ville a retenu l’attention de la journaliste et auteure Melissa Chenam, qui vient de sortir En dehors de la zone de confort, et retrace son histoire à travers sa scène artistique et musicale. Pionnière en hip-hop, reggae ou encore en street-art, c’est un vivier qui a fait grandir Robert Del Naja, aka 3D (sous son pseudo de graffeur) et membre fondateur de Massive Attack. Il aurait également largement inspiré Banksy, à tel point que le bruit court selon lequel 3D et lui seraient en fait une seule et même personne…

    Melissa Chenam est allée enquêter sur le terrain et à la rencontre de ces artistes engagés pour essayer de comprendre comment la ville a pu être le lieu de départ de cette révolution artistique qui a inspiré tant de créateurs dans les 90’s et au-delà.

    Bonne nouvelle, on a des exemplaires pour vous!
    >>> Pour gagner votre livre, c’est par ici.

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER