« Il faut légaliser toutes les drogues »

25 Janvier 2017

par Fabrice Olivet, militant historique de la réforme des politiques de drogue. Il anime depuis 1996 l’association ASUD (Auto Support des Usagers de Drogues), agréée par l’Etat pour représenter les personnes traitées pour une addiction.

Entre une meilleure information et un encadrement légal des substances, les arguments pour légaliser les drogues « dures » sont nombreux, selon Fabrice Olivet.

En ce moment, le débat politique sur les drogues se focalise sur le cannabis, avec la légalisation inscrite notamment au programme de Benoît Hamon, candidat à l’élection présidentielle.

Plusieurs facteurs l’expliquent : c’est le produit illicite le plus consommé et surtout, il est considéré comme une « drogue douce ». Pour Fabrice Olivet, cet argument ne tient pas : « Il n’y a pas de drogues dures ou de drogues douces, il n’y a que des usages durs et des usages doux. »

Le vrai argument : la lutte contre la drogue en général ne marche pas, coûte cher, et a des conséquences néfastes et parfois mortelles.