En ce moment

    21/03/2011

    Un dossier spécial à 1.600 milliards d'Euros

    Et pourquoi on rembourserait la dette de nos vieux ?

    Par Johan Weisz

    StreetPress s'attaque au dossier très sérieux de la Dette avec une question tout aussi sérieuse: Pourquoi est-ce que la nouvelle génération devrait rembourser l'argent dépensé par ses aînés. Anti-vieux, notre dossier ? Pas forcément.

    Youpi ! Voilà que vous apprenez que votre grand oncle qui vient de trépasser vous a choisi comme unique héritier. Mais le notaire qui vous convoque dresse vite un autre portrait : Le vieux bonhomme jouait beaucoup. Trop. Au point que du Flamingo de Las Vegas au casino de Trouville, des mecs en costards lui réclament beaucoup. Tonton avait passé les dernières années de sa vie à se vautrer au Blackjack et pas de bol, c’est vous qui allez hériter de ses dettes.

    Ou pas Car dans la vie, on peut refuser un héritage. Certes, ça le ferait de récupérer la belle Austin Mini jaune fluo dans laquelle roulait tonton. Pour emballer les filles, ça serait le carton. Mais entre l’actif (la vieille Mini) et le passif (les dettes à tonton), le choix est vite fait : vous expliquez au notaire que vous renoncez à la succession.

    Nos aînés, politiques en tête, nous laissent 1.600 milliards de dette et nous demandent de rembourser. On pourrait faire la balance entre le système (social, politique, d’éducation, etc.) qu’on nous lègue – c’est la voiture de tonton – et les dettes. Si l’on considère que ce qu’on reçoit en héritage ne mérite pas que l’on se saigne à rembourser, on dit « flûte, zut, crotte » et on fait table rase de tout pour reconstruire autre chose. Ca s’appelle un choix de société et ça mérite d’être discuté.

    Le sommaire StreetPress a donc commencé par regarder ce qu’il y a dans cette dette qu’on nous lègue : A quoi a-t-elle servi ? A qui la doit-on ? (Lire l’interview ). Et puis on a été chercher les solutions des décideurs publiques sur la dette mais aussi les réponses des vrais spécialistes devant le Mont-de-Piété, avec ceux qui hypothèquent leur montre en or pour pouvoir régler leur loyer à la fin du mois (Voir la vidéo ). Enfin, on a été demandé aux députés à l’Assemblée Nationale pourquoi on devrait rembourser « leur » dette (Voir la vidéo) .

    Bon à part ça, vous pouvez continuer à lire StreetPress, vos enfants ne vous le reprocheront pas quand ils seront grands.

    Le dossier spécial dette:

    A l’Assemblée: Jeunes actifs VS Députés, round I
    Frédéric Lemaire de l’audit citoyen pour la dette : « Des dettes illégitimes ont été créés contre l’intérêt public »
    Quelles sont vos solutions pour combler la dette ?
    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit. Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société. Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, soutenez StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    En savoir plus sur Streetpress

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER