En ce moment

    15 / 03 / 2012

    Pourquoi on aimerait vivre à Berlin

    10 trucs qu'il faut vraiment voler à l'Allemagne

    Par Emmanuelle Germain

    A StreetPress, on est beaux joueurs. Si l'Allemagne n'est pas parfaite, on lui concède quelques qualités qu'on se verrait bien discrètement lui voler : les barbec', le foot, « les mecs moins lourds » ou le prix du mètre carré.

    Love Germany. Nicolas Sarkozy a multiplié il y a quelques semaines les références à l’Allemagne. Un clin d’œil à Merkel, une tape dans le dos de la première puissance économique d’Europe. Le président-candidat veut faire du “modèle allemand” un exemple de réussite en matière de croissance économique. Bon d’accord, mais à part ça, qu’est-ce qu’ils ont d’intéressant, les Allemands ?

    1 La pinte à 3 € Les Allemands ont la réputation de faire la fête plus que nous ? Ouais, mais ils la paient moins chère, leur bière. Moins de 3 € la pinte ! 2 € les shooters ! Et… assieds-toi avant de lire la suite… 3 € les cocktails en happy-hours… Si on pouvait leur piquer les Späti aussi, ces épiceries ouvertes 24h/24 en cas de grande soif à 6h30 du mat’, ce serait sympa, merci.

    L’avis du jeune qui vit en Allemagne Aanor, 23 ans, étudiante en sociologie politique, vit depuis 2 ans à Berlin. Pour elle, la différence, c’est surtout l’ambiance : « Les Allemands ont peut-être l’air plus carrés, mais en fait ils se lâchent plus. Il y a toujours une ambiance assez conviviale. Et globalement, les mecs sont moins lourds qu’en France

    Les mecs sont moins lourds qu’en France

    2 Les grillades dans le parc Dès que le printemps revient, tu ne rêves que de saucisses/patates/banane-chocolat grillés dans les cendres d’un barbec’ ? Alors, sache que c’est LE plus allemand qui te ravira : les grillades sont autorisées dans les parcs publics, certains lieux mettant même à disposition le matos pour. Bon, par contre, si tu ne veux pas que ton jeu de cartes sente le graillon, reste en France, espèce de rabat-joie.

    L’avis du jeune qui vit en Allemagne Olivier, 27 ans, étudiant en business du vin, a vécu un an à Hambourg. « Les Allemands sont les rois de la saucisse ! On peut même acheter ses grillades dans la rue aux “hommes barbecue” : ils transportent tout sur eux, c’est génial. Et puis il y aussi des canaux gonflables avec des barbec’ sur l’eau. Surtout, on en mange à n’importe quelle heure : la saucisse de 11H, la bratwurst avec de la moutarde sucrée, est un régal. »


    “La saucisse de 11H, la bratwurst avec de la moutarde sucrée, est un régal.”

    3 Goooaallll Si t’es non-footeux, c’est pas grave, la Bundesliga (l’équivalent de la ligue 1) est bien plus spectaculaire qu’en France : plus de monde, plus de pression et plus de buts ! La saison dernière, les équipes allemandes ont marqué en moyenne 2,75 buts par match – contre 2,29 pour la Ligue 1. Par contre, si vous nous lisez les Allemands, on veut bien prendre vos équipes, mais vous gardez Ribéry.

    L’avis du jeune qui vit en Allemagne Ali, 26 ans, journaliste à So Foot, a vécu 2 ans dans la région de la Ruhr : « Comme le pays est divisé en Länder, les supporters sont très attachés à leurs clubs, et cette passion se transmet de génération en génération. Tout le monde va au stade le samedi après-midi, c’est quasiment toujours plein.»

    4 500€ les 60 m2 Tu rêves de ne plus vivre dans ta baignoire ? A Berlin, compte environ 500-600 € pour un 60 mètres carrés. Tu ne seras plus obligé de faire de la coloc uniquement pour faire baisser ton loyer et ça, ça peut éviter pas mal de guerres nucléaires.

    L’avis de Iana Dreyer de l’Institut Montaigne « Nous n’avons pas mis en place les mêmes politiques de logement. La France, qui pourtant connaît une forte croissance démographique, limite la construction de logements. Ça limite l’offre et augmente les prix. Autre chose : les aides au logement incitent en réalité les propriétaires à élever les loyers. En Allemagne, il est beaucoup plus difficile d’accéder à un crédit immobilier, et la population décline. Et puis les Allemands valorisent moins l’accès à la propriété immobilière. »

    5 Le Pôle Emploi au chômage 5,5 % : c’est leur taux de chômage chez les jeunes. A SURTOUT ne pas comparer avec celui français (24 %), sous peine de dépression instantanée. Pourquoi tant de haine ? Paraît qu’ils ont un très bon système de formation en alternance (“système dual”) : trois fois plus de jeunes sont formés ainsi – 1.5 million contre 600.000. Ok, on leur pique aussi leur système d’apprentissage, puisqu’ils insistent. T’entends Luc Chatel ?


    A Berlin, compte environ 500-600 € pour un 60 mètres carrés

    6 Des journaux plus crédibles Et plus nombreux : quatre fois plus de titres ! Des journaux qu’on peut trouver plus facilement : on compte trois fois plus de points de vente qu’en France. Sans compter le portage à domicile, une institution – si on pouvait leur piquer leur flemme, aussi… Donc, forcément, y’a plus de lecteurs que dans l’hexagone.

    L’avis de Iana Dreyer de l’Institut Montaigne « L’Allemagne a une presse de grande qualité, indépendante. La presse en Allemagne n’appartient pas à de grands conglomérats industriels qui travaillent étroitement avec l’Etat, comme c’est souvent le cas en France. Les lecteurs ont donc une plus grande confiance dans ces médias et sont plus satisfaits du contenu des journaux. » Pleurez, amis journalistes.

    5 moins moins de chômeurs jeunes en Allemagne

    7 Un système de consigne Les Allemands sont plus écolos que nous. Mais pour toi, l’écolo-sceptique, une bonne raison de se mettre au vert : le “système des consignes”. Tu ramènes des bouteilles vides en échange d’une compensation financière. Pas de quoi amortir tes beuveries pour autant, ne rêvons pas…

    L’avis du jeune qui vit en Allemagne Marine, 23 ans, en master LEA anglais/allemand a vécu un an à Cologne. « Une bouteille de bière te rapporte 8 centimes, une bouteille en plastique 25 centimes. A chaque fin de grosse soirée, le samedi soir, tu vois des gens qui collectent les bouteilles pour se faire un peu d’argent. C’est très courant que les Allemands laissent leurs bouteilles aux SDF

    8 Metro 24h/24 Ras-le-bol de devoir rentrer à 1h49 du mat’ parce que le métro s’arrête ? Dans les grandes villes allemandes, les métros sont ouverts toute la nuit les week-end et jours fériés. Ça te fera toujours ça de moins à laisser en frais de taxi.

    L’avis du jeune qui vit en Allemagne Agathe, 22 ans, a passé un an à Berlin où elle étudiait l’anglais et la gestion. « Tout est plus pratique, plus simple. Il y a plein de réseaux ouverts toute la nuit le week-end. J’ai rarement entendu parler d’agressions, je n’ai jamais eu de problèmes en rentrant tard, les gens ne t’emmerdent pas. Et pour les étudiants, la carte de transport est comprise dans les frais d’inscription ! »


    Ras-le-bol de devoir rentrer à 1h49 du mat’ ?

    9 Les autoroutes gratos Un très bon point pour ceux qui avalent les kilomètres : en Allemagne, les autoroutes sont gratuites et, sur certaines parties, pas besoin de stresser en guettant les radars. Sur les zones sans danger, il n’existe aucune limitation de vitesse. Et il y aurait moins de tués sur la route : selon des chiffres de l’Insee, le nombre de tués par million d’habitants était de 51 en Allemagne contre 67 pour la France en 2009.

    L’avis du mec qui vit en Allemagne Dominique, 54 ans, vit à Cologne depuis 7 ans et est pilote d’avion de voltige. « Le fait que ça ne soit pas constamment limité à 120 ou 130 km/h a différents effets positifs. Dès qu’il y a une limitation, elle est respectée (puisque justifiée). Ils utilisent toujours leurs clignotants et sont généralement beaucoup plus attentifs aux autres voitures ».

    10 Les politiques plus clean En février, le président allemand Christian Wulff a annoncé sa démission à la suite d’un scandale de corruption. Si son rôle est essentiellement honorifique outre-Rhin, il reste une autorité morale à laquelle les Allemands accordent de l’importance. Est-ce qu’on cite vraiment toutes les affaires dans lesquelles sont ou ont été empêtrés des hommes politiques qui sont tout de même restés au pouvoir chez nous ?

    L’avis de Iana Dreyer de l’Institut Montaigne « Il est difficile de prétendre que les hommes politiques soient plus intègres en Allemagne que dans d’autres pays occidentaux. Le fait que l’ancien chancelier Gerhard Schröder ait été recruté par une entreprise comme Gazprom soulève des questions troublantes sur la relation des partis et de l’Etat avec les milieux d’affaires russes. Cependant, le pays a une élite politique et économique plus diverse que la France. Et pour des raisons historiques, la primauté du droit est très fortement ancrée dans les mentalités. La pression est donc plus forte sur les hommes politiques pour qu’ils tirent les conséquences de leurs actes. »

    bqhidden. La pression est donc plus forte sur les hommes politiques pour qu’ils tirent les conséquences de leurs actes

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER