Eric Zemmour sur StreetPress: « Cet anglicisme c'est de la médiocrité »

Eric Zemmour sur StreetPress: « Cet anglicisme c'est de la médiocrité »

Le Z recevait le prix du journaliste qui a fait le plus pour la langue française devant des groupies sexagénaires

3ème age | News | par | 8 Avril 2011

Eric Zemmour sur StreetPress: « Cet anglicisme c'est de la médiocrité »

Eric Zemmour recevait jeudi midi le Prix Richelieu des mains du club Défense de la langue française. « Mon prix préféré », dixit le Z himself. Et StreetPress c'est aussi son site préféré ? « Cet anglicisme, c'est de la médiocrité ».

Jeudi 7 avril à midi à l’Institut de France quai Conti, une brochette de tifosi d’académiciens réunis sous la bannière de l’association Défense de la Langue Française remettait à Eric Zemmour le Prix Richelieu 2011. Le Prix Richelieu ? Un jolie médaille qui célèbre depuis 1992 « le journaliste qui a témoigné par la qualité de son propre langage de son souci de la langue française » et dont le premier lauréat est l’animateur préféré de ta grand-mère William Leymergie .

Jean Raspail Parmi les guests de cette 19ème édition, Jean Raspail venu avec un peau de pêche bleu-fluo brandé G-Unit – On déconne ! L’auteur du Camp des Saints était dans la place mais avec sans sa tenue streetwear. Le Z s’est fendu la poire en écoutant les vannes de la MC Françoise de Oliveira – « Vous éprouvez quand même une certaine jouissance à utiliser les néologismes ! » – tandis que la réceptionniste était au 7ème ciel après que Zemmour lui ait fait un sourire ravageur: « Il est aussi sympathique qu’à la télé ! »

On parle de tolérance mais on est intolérant pour rien !

Bientôt les oscars? Après les Y’a bon awards et le prix de la liberté d’expression – remis par le dhimmi-killa Jean Robin – c’est la troisième fois qu’Eric Zemmour est récompensé. «  Le prix Richelieu, c’est mon préféré », admet le Z quand StreetPress arrive à l’arracher à ses groupies sexagénaires. « Les Y’a bon awards, ils se croient drôles et ‘le prix de la liberté d’expression’, c’est très gentil mais voilà quoi…  »

Tolérance L’annonce de la remise du prix à Eric Zemmour avait crée la polémique : Le seul académicien membre du club Défense de la langue française Angelo Rinaldi avait préféré quitter l’association plutôt que de célébrer le super-chroniqueur.

Est-ce que Eric Zemmour quitterait lui le Figaro si sa rédaction remettait un prix à Caroline Fourest ? « Pas du tout ! Mais pourquoi je démissionnerais ?! » s’exclame t-il entre deux olives et une gorgée de cidre. « Il faut accepter les différences. On est intolérant pour rien ! Je ne prétend pas être tolérant mais au moins respectons la liberté des gens ! On discute, on s’engueule ! » Bim: Et voilà pour Angelo !

Anglicismes Pendant la cérémonie le crew de la Défense de la Langue Française s’en est violemment pris aux anglicismes qui cachent « la vacuités des idées ». StreetPress démasqué par Eric Zemmour s’est fait tailler. En tout cas peu de risques que les membres de la Defense de la Langue Française viennent spammer votre site préféré: « Internet ? J’utilise une loupe et je demande à mes amis de m’écrire avec des grosses lettres pour pouvoir lire ».

Le jeunes subissent le monde 68tard de leurs parents, c’est normal qu’ils viennent vers moi

Big up: Un lol-bisou à Atlantico qui nous a infiltré en backstage du Prix Richelieu


L'actu