En ce moment

    16 / 06 / 2010

    L'équipe idéale affronte l'équipe en mousse du Mondial

    Barbarians VS Espadrilles: Suivez le match en direct

    Par Robin D'Angelo

    Bilan de cette première semaine du Mondial en toute mauvaise foi avec le 11 idéal et le 11 en mousse de StreetPress. Les cracks on ne les retrouve pas forcement où on les attendait tandis que des prétendus tocards squattent l'équipe type.

    Les Barbarians

    Attaquants

    Lionel Messi – Argentine – 22 ans: Seul crack à avoir un tant soit peu tenu son rang. Si Messi se met à trouver ses marques avec l’Albiceleste, ça peut faire mal.
    Eljero Ulia – Pays-Bas- 23 ans: Entre à la 70ème. Bilan: zéro ballon perdus, des dribbles qui foutent la honte au Danemark, des centres parfaits et un tir sur le poteau qui se transforme en assist. En plus il ressemble vaguement à Aaron Winter. Sinon c’est qui Affelay ?

    Milieux

    Siphiwe Tshabalala – Afrique du Sud – 25 ans: Dugarresque: il ouvre le score pour l’Afrique du Sud à la maison, en match d’ouverture, alors qu’on son équipe était présentée comme la risée du Mondial.
    Mesut Ozil – Allemagne – 21 ans: Un récital de numéro 10 du haut de ses 21 ans. Encore une bonne raison à l’absence de Ballack.
    Landon Donovan – États-Unis – 28 ans: Capitaine courage d’une sélection gringo qui a fait un grand pas vers les huitièmes. En plus on dirait que Beckham lui a appris à tirer les coups de pied arrêtés à Los Angeles.

    Défenseurs

    Gabriel Heinze – Argentine – 33 ans: Meilleur buteur des Albicelestes devant Messi, Tevez, Milito, Higuain, Agüero … Bon OK il reste 6 matchs à jouer.
    Antolin Alcaraz – Paraguay – 27 ans: Un match de brute en défense et un somptueux coup de tête en attaque qui ridiculise Cannavaro et De Rossi. Malheureusement Justo Villar n’a pas été aussi bon.
    Guy Demel – Côte d’Ivoire – 28 ans: Parce qu’une embrouille avec C. Ronaldo, ça n’a pas de prix.
    Maicon – Brésil – 28 ans: Il a un Kaka et un Luis Fabiano dans chaque jambe. Si c’est pas la Corée du Nord en face, son extérieur de filou est youtubisé pour les 10 années à venir.

    Gardien

    Vincent Enyeama – Nigeria – 27 ans: Il a dégouté Messi avec 3 parades exceptionnelles. Pas de bol pour lui, Heinze était là mais pas la défense du Nigeria.

    Coach: Joachim Low
    Sur le banc: Diaby, Müller, Lahm

    Les Espadrilles

    Gardien

    Robert Green – Angleterre – 30 ans: A honoré ses prédécesseurs.

    Défenseurs

    Aaron Mokoena – Afrique du Sud – 29 ans: Un mauvais placement qui remet Marquez dans le jeu et coûte la victoire à son équipe.
    Jamie Carragher – Angleterre – 31 ans: A la rue face à Dempsey, des fautes méchantes et en plus il s’en prend à la qualité du ballon. L’Angleterre doit s’acheter une défense.
    Lucio – Brésil – 32 ans: S’est fait bouffer par Ji Yun-Nam comme il s’est fait bouffer pas Maxwell en Champion’s League. Et si ce mec était une imposture ?
    Simon Poulsen – Danemark – 26 ans: Un très gros match à base de sauvetage sur la ligne et de pressing sur Sneijder. Malheureusement il a tout gâché avec un CSC sur un dégagement moisi.

    Milieux

    Ricardo Clark – USA – 27 ans: Une jolie course croisée pour voir Steven Gerrard marquer sous son nez. Au moins il était aux premières loges.
    Kaka – Brésil – 29 ans: N’est pas passé une seule fois face à des défenseurs nord-coréens. Le ballon d’or est en pleine saudade.
    Sidney Govou – France – 30 ans: D’habitude quand Ribery fait des passes à Govou, cela fonctionne mieux. Là, cela donne le premier gros raté du mondial.
    Kuzmanovic – Serbie – 22 ans: Radomir Antic tente un pari en lançant un gamin pour dynamiter la défense ghanéene. Au final c’est un penalty qui offre la victoire au Ghana pour une faute de main aussi stupide qu’évidente.

    Attaquants

    Abdelkader Ghezzal – Algérie – 26 ans:15 minutes jouées, une expulsion idiote et une coupe de cheveux immonde. What’s Else ?
    Luis Fabiano – Brésil – 29 ans: Gueule sur l’arbitre, tout le temps hors-jeu, zéro animation offensive. Et en plus il se fait chourer la balle par des Nord-Coréens.

    Coach: Paul Le Guen, avec Domenech comme adjoint
    Sur le banc: Chaouchi, Anelka, Vyntras

    Le fil du match en direct sur StreetPress

    Les deux équipes pénètrent sur la pelouse du Soccer City Stadium de Johannesburg !

    Alors que retentit l’hymne des Espadrilles, la musique s’interrompt brutalement: Sydney Govou s’est pris les pieds dans les câbles et a débranché la sono.

    Les Espadrilles, entraînées par Paul Le Guen sont confiantes. Les joueurs ont à cœur de se racheter pour montrer leur vraie valeur.

    0’ – C’est parti pour cet Espadrilles-Barbarians !

    1’ – But de Messi ! Au coup d’envoi, en trois une-deux, Messi et Ozil ont mystifié la charnière Lucio–Mokoena qui n’avait pas entendu le coup d’envoi, couvert par les Vuvuzelas.

    BUT !!” /> Il n’aura fallu que 10 secondes pour marquer. C’est le but plus rapide de la compétition devant celui de Hakan Sukur contre la Corée du Sud en 2002

    3’ – Les Espadrilles ne se démobilisent pas. Ils font bien tourner le ballon mais uniquement dans leur partie de terrain. Paul Le Guen discute stratégie les bras croisés avec son adjoint Raymond Domenech.

    9’ – Les Barbarians n’ont eu que 10 minutes d’entraînement ensemble. Immédiatement les joueurs s’entendent parfaitement entre eux.

    15’ – Tentative de débordement de Carragher qui délaisse son poste d’arrière central pour porter le surnombre du côté droit. Belle combinaison mais Govou perd une chaussure dans l’enchaînement.

    22’ – OH LALALA Les Barbarians font souffrir les Espadrilles. Ozil déroule et distribue les caviars. Tshabalala trouve la transversale sur une ouverture de Donovan.

    BUT !!” /> Heinze récupère un ballon sur une tentative de passement de jambes de Kaka. En trois touches de balle, le ballon a traversé tout le terrain.  Eljero Ulia est à la conclusion de l’action avec un lob réussi au dessus de Green qui était trop avancé.

    32’ – Coup franc bien placé pour Les Espadrilles. Luis Fabiano expédie le ballon au dessus de la tribune. Paul Le Guen qui a cru une seconde au but est déçu.

    OUHHH !! Sur la relance de Maicon, Ji Yun-Nam est fauché par Abdelkader Ghezzal. Carton jaune. Le rouge n’était pas loin ” />

    ROUGE ! Expulsion de Abdelkader Ghezzal ! C’est son deuxième jaune “ /> Guy Demel aurait mimé un putois pour se moquer de la coupe de cheveux du défenseur algérien qui lui a donné un coup tête en retour.

    ENCORE OZIL !!” /> Après avoir mis un petit pont à Kuzmanovic, le numéro 10 allemand crochète Lucio obligé de faire faute. M. l’arbitre siffle un coup-franc.

    BUT POUR LES BARBARIANS !! Un coup franc parfaitement botté par Donovan pour la tête d’Alcaraz qui saute plus haut que Carragher !” />

    45’ – Et c’est la mi-temps à Johannesburg sur le score de 3 à 0 pour les Barbarians. Paul Le Guen va devoir réagir s’il veut éviter une déculotté pour ses Espadrilles réduites à 10.

    NON QUELLE ERREUR !!! Sur l’engagement des Espadrilles, Poulsen fait une mauvaise passe du tibia vers Green qui pousse le ballon dans ses filets alors qu’il tentait de dégager “ />

    48’ – Changement. Carragher est remplacé par Vyntras. La méthode Domenech est en action.

    INCROYABLE !! Servi en retrait par Ozil, Maicon fusille Green qui relâche le ballon sous la puissance du tir. La balle rebondit sur le dos de Vyntras qui se protégeait du tir et rentre dans le but. Coaching terrible de la part de Domenech “ />

    65’ – Govou a des crampes. Il s’arrête en pleine course alors qu’il était bien servi par un débordement de Luis Fabiano pourtant parti en hors jeu.

    OOHHH !!! BUT DE VINCENT ENYEAMA! Sur un dégagement puissant. La balle rebondit de manière étrange à l’entrée de la surface et par un effet bizarre lobe Green. Décidément, la polémique sur ce drôle de ballon est loin d’être finie “ />

    71’ – Elia est remplacé par Müller. Son agent vient le voir et lui annonce sont transfert vers le Real Madrid

    MÜLLER !!! Magnifique action des Barbarians mal payée. Après un jeu de talonnades entre Ozil, Messi et Donovan, Müller conclue d’une Madjer qui rebondit sur le montant droit puis le gauche. Le ballon finit dans les mains de Green qui n’en demandait pas tant ” />

    RATE DE KAKA “ /> Action dangereuse des Espadrilles. Encore hors jeu mais non signalé, Luis Fabiano sert  Kaka en profondeur, mais sa tête passe largement au dessus.

    BUUUUUUUUUUUUUT POUR LES BARBARIANS !” /> Tshabalala lance Maïcon qui centre pour Ji Yun-Nam. Le Nord-Coréen enchaine deux jongles et une bicyclette sous les yeux de Ricardo Clark qui lui demande un autographe pour sa fille. Sur le ralenti, on s’aperçoit que Mokoena couvrait le hors-jeu alors qu’il buvait une Gatorade au premier potaux.

    90’+4 – C’est fini ! Large victoire des Barbarians qui impressionnent d’entrée !

    Déclaration de Raymond Domenech: « j’ai vu de bonnes choses, de l’envie, de l’enthousiasme, il manque le dernier geste ».

    Merci de nous avoir suivi et rendez-vous demain pour l’avant-match de France – Mexique sur StreetPress!

    Source: Robin D’Angelo et Benjamin Gans | StreetPress

    Chez StreetPress, aucun milliardaire n'est aux commandes et ne nous dit quoi écrire. Nous sommes un média financé par des lecteurs, comme vous. Devenez supporter de StreetPress, maintenant.

    Je soutiens StreetPress