Où trouver des drapeaux libyens à Paris ?

Où trouver des drapeaux libyens à Paris ?

StreetPress voulait partager la victoire des révolutionnaires libyens

Free Tripoli | Contre enquête | par | 22 Août 2011

Où trouver des drapeaux libyens à Paris ?

Alors que la jeunesse libyenne danse dans Tripoli, StreetPress voulait partager leur liesse. Mais où trouver un drapeau libyen à Paris ? Ni chez BHL ni à l'Ambassade de Libye. Même les pro-Kadhafi sont à sec. Allez, on vous donne nos adresses..

« On n’a pas de drapeau en stock. Même pas pour décorer. » L’association France-Libye , également « Comité de soutien au 17 février » en France, ne peut pas faire la fête dans les rues de Paris pour célébrer la chute annoncée de Mouammar Kadhafi. En France, c’est la misère pour trouver le drapeau Rouge-Noir-Vert des rebelles libyens, qu’on s’appelle Bernard-Henri Levy ou que l’on travaille à l’ambassade libyenne à Paris.

Fausse joie

« Oui, oui ! Je dois avoir le drapeau libyen. D’ailleurs vous ne l’avez pas vu dehors ? » La kiosquière à l’angle de la rue Montmartre et du boulevard Poissonnière a beau chercher, très sûre d’elle, dans son carton à drapeaux qu’elle vend 7 euros à des touristes, elle donne de faux espoirs à StreetPress.

« En fait non. Je me suis trompée, j’ai l’italien. Allez voir vers le Louvre, il y en a beaucoup ».

Pro et anti-kadhafi dans l’inconnu

« Trouver des drapeaux libyens est un problème qu’on avait déjà à l’époque, cela a toujours été difficile », explique, joint par StreetPress, Luc Michel qui anime le groupuscule pro-Kadhafi Euro-Libyan Action Committees. Nostalgique des plus belles heures de la Jamahiriya Libyenne, il se souvient:

« Les deux ou trois drapeaux verts que j’avais eu à l’époque, j’étais passé par l’ambassade pour les obtenir. »

Tristan Ranx, qui avait organisé l’opération 56k Internet pour la Libye en mai dernier n’y croit pas trop:

« Je ne suis même pas sûr qu’il y en ait au bureau de l’ambassade. Même moi j’en ai jamais eu. »

L’ambassade et le quai d’Orsay à sec

Sur les conseils de Luc Michel, le père du national-bolchévisme belge , StreetPress appelle le 01 45 53 40 70, le numéro de téléphone de l’ambassade libyenne à Paris. « Malheureusement on n’en a pas encore de drapeau », regrette la standardiste. En fait c’est carrément la dèche au 8 rue Chasseloup-Laubat dans le 15e arrondissement: « On a mis des fanions à l’extérieur mais on n’en a pas un de plus ! »

Stéphanie, adjointe au porte-parole du Quai d’Orsay chargée de la Libye, suggère pour nous réconforter « d’attendre peut-être un peu ».

Drapeau vert vs. drapeau tricolore


Dès les premières manifestations anti-Kadhafi début février les téléspectateurs du monde entier ont pu découvrir un nouveau drapeau: le drapeau des rebelles libyens Rouge-Noir-Vert. Repris par les insurgés, il s’agit au départ de la bannière du Royaume de Libye, régime qui prévalait avant le coup d’état de Mouammar Kadhafi en 1969 et l’instauration du drapeau vert. Le drapeau suscite aussi la suspicion des plus paranoïaques comme l’activiste pro-kadhafi Luc Michel qui déclarait en février à StreetPress : « Un fait est révélateur : les insurgés ont récupéré l’ancien drapeau de la Libye – noir, rouge, vert. Ce drapeau a disparu de Libye depuis 40 ans et il y a des milliers de drapeaux qui sont dans les manifestations depuis le premier jour. C’était donc préparé ! Il a fallu donner, préparer les drapeaux. Ce ne sont pas des drapeaux bricolés, il y a de splendides drapeaux ! ».

BHL n’a jamais eu drapeau

S’il y a bien quelqu’un en France qui peut avoir des stocks de drapeaux des rebelles libyens, ce doit être Bernard-Henri Levy. Mais Laurent David Samama, membre du comité de rédaction de la Règle du Jeu – la revue du philosophe – n’a «jamais, jamais, jamais » vu BHL avec la bannière des rebelles, même lorsqu’ils ont rencontré des représentants du CNT, en juin dernier. « C’est embêtant, je trouve que ça serait une bonne idée, un beau symbole pour que ça prenne », ajoute le journaliste. Le philosophe, lui, ne répond pas à nos tweets

Alors l’heure est-elle venue d’abdiquer dans notre recherche ?

S’approvisionner à la source

Hourra ! « J’ai du aller à Londres pour m’en procurer. Il y a une grosse communauté là-bas et mes collègues font des t-shirt, des drapeaux … », explique Mme Alkikani, représentante en France de l’association Libyan for Justice. Et si vous ne voulez pas attendre 2 mois comme Mme Alkani avant d’être livré, vous pouvez passer par eBay où toute la propagande des insurgés arrive chez vous « sous 1 jour ouvrable après réception du paiement. » Pour commander le pin’s à partir de 1€39 et le drapeau dès 4€50 c’est sur le site de vente en ligne que ça se passe.

Le must pour tous les amateurs de drapeaux reste quand même d’aller à la boutique Paris Drapeau , tenue par l’ancien militaire Hervé Burge. Il peut fabriquer « des drapeaux de tous les formats: de 10 à 15 cm à 1.200 m² ». « D’ailleurs un Libanais m’en avait commandé 50 en mai pour les envoyer là-bas, en Libye. Des 150cm sur 100cm. Ils doivent fièrement flotter à Benghazi ! » Seul bémol il faut attendre 8 jours. Mais Hervé peut vous faire jusqu’à 1.000 drapeaux d’un coup.


L'actu