En ce moment

    26/08/2010

    Photos: La Route du Rock, la journée du 15 août

    Par Michela _Cuccagna

    Michela Cuccagna a crapahuté dans la boue et s'est perdue dans St-Malo pour ramener ses clichés de La Route de Rock. On y voit The National, The Rapture et surtout les showmen de The Flaming Lips à l'énergie communicative.

    (Thus:owls, Archie Bronson Outfit, Serena Maneesh, The National, The Flaming Lips et The Rapture)

    L’envie et les bonnes intentions étaient là pour la dernière journée du festival de la Route du Rock. Mais le ciel apocalyptique et l’organisation manquée du service de navette ont un peu gâché la fête. Comme les galères deviennent d’excellents souvenirs, on peut dire que la Route du Rock édition 2010 a été un très bon moment.

    The Flaming Lips en tête d’affiche

    Le festival fêtera en février son vingtième anniversaire et il faut le dire: c’est le seul où l’on puisse apprécier autant de groupes indé inconnus des oreilles des néophytes. Les très tendres Thus:owls ont inauguré l’après-midi mais ce sont les groupes Archie Bronson Outfit et Serena Maneesh qui ont véritablement réveillé le public avec leurs guitares rageuses et des gros coups de batterie. The National a confirmé son ascension vers la gloire et The Flaming Lips a fait oublier leur fatigue aux festivaliers avec son univers plein de couleurs. C’est The Rapture qui a conclu le week-end à 3h du matin dans une ambiance très rave party.

    Source et photos: Michela Cuccagna | StreetPress

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER