En ce moment

    24 / 07 / 2013

    Alexandra prend des conseils capillaires dans un village maya au Guatemala

    Par Camille Hamet

    Après les aventures de Romain chez les Zoulous et de Camille avec « les femmes-girafes », suite et fin de nos 10 récits d'aventures (trop) organisées dans des villages autochtones.

    C’est où : Le lac Atitlán, au sud-ouest du Guatemala, est connu pour être bordé de villages imprégnés de la culture maya. Alexandra y est allée avec ses parents quand elle avait 12 ans.

    Les gens : Les Mayas sont des Amérindiens vivant dans le sud du Mexique, au Guatemala, au Belize et au Salvador. Certains vivent de manière traditionnelle.

    Comment ça se passe : Dès leur arrivée en bateau, Alexandra et ses parents sont accueillis par des habitants bien décidés à leur vendre des produits artisanaux. D’autres vont les accompagner à travers le village. Ils portent des costumes traditionnels.

    Le trip : « J’étais très jeune, donc ça a été un vrai choc culturel de voir que des gens vivent dans de simples baraques avec leurs poulets. Mais ils sont très accueillants, très ouverts, et si on parle un peu Espagnol, il est facile d’établir un contact avec eux. Ma mère a même demandé la marque de son shampoing à une femme qui avait des cheveux magnifiques. Dommage que je ne me souvienne pas de la réponse. »

    Map – Le lac Atitlán, c’est par là

    Part 1 Pour retrouver la première partie de nos récits de vacances dans des zoos humains, c’est ici

    Map - Pour afficher un lieu sur la carte, passez la souris sur l’icône et cliquez sur le nom du lieu

    > Pour retrouver le guide de voyage de StreetPress

    StreetPress existe depuis déjà 10 ans. Aujourd’hui, il nous manque 40.000 euros pour boucler l’année et pouvoir frapper encore plus fort l’an prochain. Parce qu’aucun milliardaire n'est au capital, si nous ne les réunissons pas StreetPress s’arrêtera. Sauvez StreetPress en faisant un don, maintenant.

    Je donne pour sauver StreetPress