En ce moment

    25/11/2011

    Le fondateur de Al-Hurra TV à l'honneur

    Harvard récompense Mo Nabbous

    Par Jacques Torrance

    Harvard, via sa fondation pour le journalisme, a récompensé vendredi 18 novembre Mohammed Nabbous. Mo c'est ce journaliste-citoyen libyen qui avait couvert au prix de sa vie et avec une connexion satellitaire la répression à Benghazi en février 2011.

    La fondation Nieman (Harvard) a récompensé vendredi 18 novembre Mohammed Nabbous par le prix Louis Lyon for Conscience and Integrity in Journalism.

    Le journaliste-citoyen plus qu’engagé et presque suicidaire (disons téméraire) Mohammed Nabbous, est mort à Benghazi le 19 mars 2011. Sa couverture en solo et en livestream du soulèvement et de la répression à Benghazi a fait prendre conscience aux Occidentaux de la situation en Libye en plein blackout numérique et journalistique imposé par Kadhfai.

    Eloge Les Nieman Fellows – des journalistes confirmés qui explorent à Harvard pendant un an de nouvelles façons de faire du journalisme– ont fait l’éloge de Mo, mort à 28 ans, presque le même âge qu’eux:

    « Avec un énorme courage et malgré le danger, Nabbous a démontré le pouvoir du journalisme dans un pays qui n’avait pas vu de presse libre depuis des décennies. Il est devenu les yeux et les oreilles du monde, il en a payé le prix fort. Cela en est tout à son honneur ».

    Ou encore:

    « Mohammed Nabbous et les gens de sa trempe qui prennent d’énormes risques, ont aidés à reporter les faits et répandre les nouvelles du soulèvement du Printemps Arabe. »

    Une des dernières vidéos de Nabbous

    Autre récompense, indirecte cette fois, les Rory Peck Awards Ce prix éponyme du nom du journaliste irlandais mort en 1993 pendant les émeutes à Moscou suite à la crise constitutionnelle, a récompensé plusieurs documentaires dont celui d’Abdallah Omeish pour son film sur Benghazi intitulé Through the Fire et qui a pour personnage central Mo Nabbous (voir ci-contre).

    Le raté d’Envoyé Spécial Malheureusement, bien que la remarquable investigation d’Envoyé spécial en mode story telling qui n’a pas lieux d’être soutenait que CNN “allait même l’élever au rang de hero” , (entre autres faux-raccords), les internautes de CNN n’ont finalement pas classé le Libyen de Benghazi dans le Top 10 des CNN Heroes 2011 .

    Le teaser de Throught the Fire

    Cet article est à prix libre. Pour continuer la lecture, vous pouvez faire un don.

    StreetPress est un média indépendant qui repose sur les dons de ses lecteurs et lectrices. Pour bien finir l’année, aidez-nous à atteindre les 100 000 euros avant le 11 décembre. En savoir plus →

    Après déduction fiscale, un don de 30€ vous reviendra à 10€.

    Soutenir Streetpress Je fais un don
    mode payements
    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soient ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER