En ce moment

    15/05/2015

    Earnest | La revue née de l'envie de tout mélanger

    Par Tomas Statius

    Le n°1 à gagner !

    Earnest est un nouveau fanzine, né du désir de tout mélanger, d’associer les disciplines, les cultures et les sujets avec l’idée que la culture est avant tout transversale. A l’origine, l’ennui de 4 copains face aux piles de magazines laissés dans les toilettes, la tristesse de certains kiosques à journaux, l’amour pour Internet, et surtout une maxime de James Murphy : « le meilleur moyen de se plaindre, c’est de faire des choses ».

    11070953_10203878407296384_593427015328151708_n.jpg

    Fatalement, ce premier numéro est celui des débuts. Au sommaire : l’interview impossible de Karlito, « le secret le mieux gardé de la Mafia K’1 Fry », des premières impressions sur David Shrigley, artiste contemporain aux traits de crayons fins et aux dessins naïfs. Mais aussi d’autres débuts : ceux de films, comme There Will Be Blood, qui mettent en scène leur propre construction, des photos d’artistes sur Instagram, le premier roman d’Ernest Hemingway, et des artistes sur lesquels la rédaction mise.

    Pour vous faire votre idée, ça se passe sur le site internet d’“Earnest”:http://earnest.fr/index.html où vous retrouvez le sommaire, ainsi que 3 articles de ce premier numéro. Pour le reste, StreetPress vous offre deux exemplaires du numéro 1 d’Earnest. Pour participer rien de plus simple : il suffit d’aimer notre page Facebook puis de participer au jeu concours par ici .

    Les gagnants seront prévenus par e-mail !

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER