Rakidd nous ouvre la porte de son monde de dessins

Rakidd nous ouvre la porte de son monde de dessins

Pour la sortie de son bouquin, il commente 5 de ses « gribouillages »

gribouillage | Interviews | par | 16 Décembre 2016

Rakidd nous ouvre la porte de son monde de dessins

Dans son nouveau livre, Rachid Sguini, aka Rakidd, raconte le 21e siècle en dessins. Des crayonnages ou croquis souvent bienveillants de l’illustrateur « bisounours ».

« Quand tu regardes un épisode de sitcom, tout va bien. Je voudrais que tout aille aussi bien quand on regarde mes dessins. » Rachid Sguini s’est auto-diagnostiqué « bisounours ». Avec Le Monde de Rakidd, son premier livre publié aux Editions Faces Cachées, le dessinateur a décidé d’illustrer les grands épisodes du XXIe siècle avec un regard doux :

« Je suis un peu le JT de 13h de Pernaut de l’illustration. »

Il n’hésite pourtant pas à traiter des sujets qui fâchent : les guerres (Irak, Birmanie et Syrie), le World Trade Center, la crise des subprimes… Mais pas uniquement. Il croque aussi des sujets plus légers, au gré de ses humeurs. « J’aime bien les jeux vidéos, les sujets geek. »

Habitué à la presse enfantine, Rakidd s’est prêté au jeu du dessin d’actu. Pour StreetPress, il commente cinq de ses illustrations.


Zuckerberg
Big Brother / Crédits : Rakkid

« Facebook, c’est un des trucs qui a le plus changé nos vies, sans que l’on s’en rende compte. Tout ce que l’on lit ou que l’on écoute dépend de Facebook. Et puis sur Facebook, c’est toi le produit ! Tout ce que l’on y fait est enregistré et contrôlé. A part ça, je trouve qu’être sur Facebook est le meilleur moyen de tomber en dépression. Tout le monde y est beau et a une vie dingue. Tu ne vois jamais quelqu’un manger des pâtes au ketchup… »

Abbé Pierre
RIP / Crédits : Rakkid

« Il manque un Abbé Pierre aujourd’hui. C’était un vrai punchliner. Je l’admire beaucoup. S’il était encore là, il dirait à Ménard et Sarkozy : “Fermez bien votre bouche”. Là, personne n’a son charisme pour le faire. Surtout pour Ménard. S’il entre dans une église je pense qu’il prend feu ! C’est le diable. »

Coeur
Coeur sensible / Crédits : Rakkid

« Il est écrit “Le printemps arabe”. J’ai voulu représenter l’espoir que ce mouvement a fait naître pour toute une jeunesse. Cet espoir a fleuri dans des millions de cœurs. Et puis j’ai ajouté un poème à cette illustration dans le livre. Mon premier. Je l’ai mis pour pouvoir dire que je suis poète. »

Farrah Fawcett
"Le destin lui a dit va te faire foutre" / Crédits : Rakkid

« C’est Farrah Fawcett, une des drôles de dames. La pauvre, elle est morte le même jour que Michael Jackson… C’est la pire date. Son décès est passé totalement inaperçu. Le destin lui a dit “va te faire foutre”. Si j’avais été son médecin, j’aurais fait quelque chose. J’aurais dit “non, je la déclare morte demain”. J’ai voulu faire un petit dessin hommage. Moi, je ne l’ai pas oublié ! »

Cactus
Toujours regarder derrière le cactus / Crédits : Rakkid

« Ce dessin, ça a été ma réaction au débat sur la déchéance de nationalité. Cela n’a aucun sens de se demander ce que cela veut dire d’être français. On s’en fout en plus ! Moi je suis Français et Marocain. Je me sens plus défini par ma culture que par ma nationalité. Et je pense qu’on est nombreux dans ce cas. J’ai voulu faire un tableau de toutes mes influences, de tout ce qui me définissait. J’ai ma propre culture, un peu comme tous les enfants et petits-enfants d’immigrés. C’est ma tête au milieu, juste à côté du cactus ! »


Le Monde de Rakidd, éditions Faces Cachées, 14 euros, disponible sur faces-cachées.com