Souris, cafards, humidité : les habitants de la « cité oubliée » se mobilisent

2 Mars 2017

par Cité Python-Duvernois, qui compte plus de 2.000 habitants dans le nord-est de Paris, mobilisés pour que l'ensemble des bâtiments soit rénové.

Bienvenue à la cité Python-Duvernois, nichée à côté du périph', dans le nord-est de Paris. Ces bâtiments HLM n'ont pas été rénovés depuis 1987. Les habitants qui vivent au milieu des souris et dans des appartements vêtustes alertent les pouvoirs publics.

« Qu’est-ce que vous en faites des souris ? On vit avec des souris à longueur de journée, vous en faites quoi ? »
Une poignée d’habitants de la cité Python-Duvernois dont Kader Aissaoui ont interpellé Frédérique Calandra, la maire du 20e arrondissement de Paris, à la fin du mois de février.

Plus de 2.000 habitants vivent dans cet ensemble HLM aux abords du périphérique.
Christiane Guillaume vit seule depuis qu’elle a perdu son mari. Elle a mis un piège dans chaque pièce. Rien n’y fait :

« – En deux semaines, j’en ai eu plus d’une douzaine ».

Chez Kader, en plus des souris, l’humidité gagne les murs et les plafonds des deux chambres :

« – C’est vraiment le mal-logement. On vit dans des logements très indécents dans ce quartier. Il faut des travaux rapidement. ».

Frédérique Calandra, également présidente de la RIVP, qui gère la cité, leur a répondu :

« – C’est la responsabilité des locataires. Et les locataires n’ouvrent pas leurs portes aux dératiseurs. »

Les locataires ont créé un comité avec l’association Droit au logement [DAL] pour que le dossier avance.

Propos recueillis par Matthieu Bidan et Sarah Lefèvre