En ce moment

    21/02/2011

    Trop LOL, l'extrême droite

    Fdesouche, l'humour juif et le houmous

    Par Johan Weisz

    Suite à l'enquête de StreetPress sur la boutique du site d'extrême droite, Fdesouche.com attaque StreetPress avec des commentaires aux relents antisémites à gogo. Mais Fdesouche les supprime et… se fait traiter de Juifdesouche sur son propre site.

    En fin de semaine dernière, StreetPress se penchait sur la nouvelle culture d’extrême droite en faisant analyser les choix littéraires et cinématographiques du site Fdesouche par 3 spécialistes des droites extrêmes.

    Fdesouche « réplique » dans la foulée en titrant StreetPress et la Fondation Rothschild se piquant de révéler les liens entre votre site préféré et l’Ariane de Rothschild Network for Social Entrepreneurs.

    Investigation google Dans cet article d’investigation approfondi (c’est beau les recherches Google), on apprend donc que le fondateur de StreetPress fait partie d’un réseau d’entrepreneurs sociaux, « une émanation de la Fondation “Edmond de Rothschild”, à l’objectif profondément  discriminatoire puisqu’il s’adresse “particulièrement [à] ceux issus des communautés juives et musulmanes”».

    Et de publier la vidéo de présentation , où l’on apprend – immense scoop – que le fondateur de StreetPress est juif. Et que – comble du multiculturalisme – il a un ami noir et aime un plat arabe, à savoir le Houmous.

    Dans “social business”, il y a “bizness”, et ça sonne déjà trop juif pour l’extrême droite Inutile de rappeler que l’entrepreneuriat social (Ces ONG et ces entreprises sociales qui s’évertuent à résoudre de manière durable des problèmes de nos sociétés) est un courant à soutenir ; qu’il est assez génial que la Fondation Rothschild et particulièrement la baronne Ariane de Rothschild affirme que le capitalisme se trouve à un tournant qui implique une remise en cause de ses fondamentaux pour affronter les défis sociaux, environnementaux et humains d’aujourd’hui. Et que l’Ariane de Rothschild Network for Social Entrepreneurs apport son soutien à des initiatives de toutes sortes, de toutes origines et partout dans le monde.
    Dans la promotion 2010, ont été primés un projet de lutte contre les crimes d’honneurs et les violences faites aux femmes en Grande Bretagne, un projet de développement de café équitable et bio en Ethiopie et une organisation qui organise des camps de vacances gratuits pour des jeunes du Bronx.

    “Apatrides mondialistes, groupe de pression apatride, préoccupé d’argent et de pouvoir…” Alors évidemment, le tombereau d’allusions antisémites déboule, dès qu’on prononce le mot « Rothschild » sur le site Fdesouche. Des centaines de commentaires… Et… c’est là que ça devient LOL.

    Fdesouche se fait traiter de “Juifdesouche” Ca devient LOL car à force d’y toucher sans en avoir l’air, le site a excité ses lecteurs et se retrouve à devoir expurger le site de plus de 250 commentaires racistes. Et pan! Au tour de Fdesouche de prendre cher. Un internaute en vient même à le traiter de Juifdesouche.

    On vous avait juré que la culture d’extrême droite s’était renouvelée sur le web. Bon, elle n’a pas complètement zappé les fondamentaux.

    bqhidden. Scoop, le fondateur de StreetPress est juif et – comble du multiculturalisme – il a un ami noir et il aime un plat arabe, le houmous.

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER