En ce moment

    26/07/2011

    Alcool, accidents, crise cardiaque: la malédiction des rockeurs morts à 72 ans

    Top 5: Le club des 72

    Par Elsa Mane

    Depuis le décès d'Amy Winehouse, les divagations sur le club des 27 ont foisonné. Que Kurt Cobain et Jimi Hendrix se rassurent, une coïncidence toute aussi inquiétante est en passe d'être dévoilée: celle des rockeurs morts à 72 ans.

    1 Bobby Hebb


    Bobby Hebb – Sunny par soulpatrol

    Who ? Chanteur américain célèbre pour sa chanson Sunny devenue culte et reprise par Boney M.

    The end ? Il est mort d’un cancer du poumon à Nashville le 3 août 2010.

    L’anecdote Amy :Le 23 novembre 1963, le lendemain de l’assassinat de John F. Kennedy, le frère de Bobby Hebb est poignardé mortellement lors d’un combat à l’extérieur d’un night club de Nashville. Hebb est anéanti par les deux évènements et cherche le réconfort dans l’écriture. La chanson qu’il écrit est l’optimiste Sunny.

    2 Kathy Kirby

    Who ? Chanteuse britannique au sommet des charts anglais dans les années 1960, elle fut la dauphine de France Gall à l’Eurovision en 1965. On la comparera souvent physiquement à Marilyn Monroe.

    The end : Elle meurt d’une crise cardiaque en maison de retraite en mai 2011.

    L’anecdote Amy : Préméditoire ? Après 20 ans d’absence de la scène musicale, en 2005 Kathy sort un single intitulé He écrit et composé par Amy Winehouse en personne.

    3 Lou Rawls

    Who ? Jazzman américain. Il est disque de platine, remporte 3 grammy award, on se souvient surtout de son tube You’ll Never Find Another Love Like Mine.

    The end : Il meurt d’un cancer à l’hôpital de Los Angeles en 2006.

    L’anecdote Amy: A 27 ans, il est gravement blessé lors d’un accident de voiture. Déclaré mort, finalement dans le coma, souffrant d’amnésie durant près de trois mois, il met un an à récupérer. Le chanteur part pour Los Angeles et enchaîne les tournées dans les cafés et clubs de la ville. Remarqué par Capitol, il signe en 1962 son premier album.

    4 Bobby Charles

    Who ? Auteur compositeur et interprète américain de jazz, de blues et de soul. Il signe « Walking to new Orleans » pour Fat Domino ou encore « I don’t know why (but I do) » pour Clarence « Frogman » Henry.

    The end : Bobby Charles est mort le 15 janvier 2010 dans sa demeure de Louisiane. La cause de sa mort reste inconnue.

    L’anecdote Amy : A cause de son influence rythm’and blues marquée et de sa voix grave, tout le monde pensait qu’il était noir. Mais en fait, non.

    5 TenNesse Ernie Ford

    Who ? Chanteur et guitariste de musique country américain. Il a connu un énorme succès en 1955 avec sa chanson « Sixteen Tons ».

    The end : Il fait une chute lors d’un repas à la Maison Blanche avec le président H.W. Bush et meurt dans un hôpital de Virginie le 17 octobre 1991.

    L’anecdote Amy : Sa femme Betty et lui souffraient tous les deux d’alcoolisme. Depuis les 70’s sa voix et sa musique en pâtissaient énormément. Sa femme en est morte.

    Soutenez StreetPress, tant qu’il est encore temps.

    La bataille contre l’extrême droite est rude. Nous la menons de tout notre coeur, de toute notre âme, avec toute notre énergie. Rien ne nous fera reculer, ni l’adversité, ni les menaces. Car nous ne savons que trop bien ce qu’il peut arriver si Jordan Bardella prend la tête d’un gouvernement.

    Nous faisons tout notre possible pour empêcher cette bascule. Nous devons aussi anticiper le pire. Si l’extrême droite arrive au pouvoir, le travail sera encore plus important et les obstacles plus nombreux. Financiers, notamment.

    👉 Demain nous ne pourrons compter que sur votre soutien pour financer notre rédaction de 16 journalistes et vidéastes. Il nous faut convaincre dès à présent 7700 donateurs mensuels. Vous êtes à ce jour déjà 954 donateurs à nous soutenir chaque mois.

    Je fais un don mensuel à StreetPress   
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER