En ce moment

    27/05/2010

    205 enfants violés en Allemagne dans une confrérie Jésuite

    Par Marine Selles

    Une nouvelle affaire de pédophilie a éclaté en Allemagne. 205 enfants se seraient faits maltraités et violés par des prêtres jésuites notamment, avec la protection de l'Ordre tout entier.

    Nouvelle affaire de pédophilie au sein de l’Eglise catholique. Les faits se sont passés en Allemagne, où 46 prêtres jésuites, mais aussi des éducateurs et des professeurs laïques, sont accusés par 205 personnes de les avoir maltraités et violés pendant leur enfance.

    L’ordre des Jésuites était au courant et a laissé faire

    Selon Ursela Raue, avocate chargée par l’ordre des Jesuites de recenser les affaires de pédophilie, dans la majorité des cas l’ordre était au courant des actes de leurs ouailles et n’a rien fait pour les en empêcher. Le pire c’est que la plupart des accusés ne seront pas inquiétés par la police. Les crimes ayant été commis dans les années 90, il y a aujourd’hui prescription.

    Des campagnes de prévention contre les maltraitances infligées par l’Église aux enfants?

    Une table ronde va être initiée par le gouvernement allemand pour réfléchir aux moyens de lutte contre les abus sexuel. On ne sait pas si la question du mariage des prêtres ou du développement de programmes de prévention contre les maltraitances faites aux petits fidèles seront abordées. Il existe bien des campagnes de prévention contre la violence faite aux femme et aux animaux. Alors, pourquoi pas un clip « We are the children » chanté par les hauts dignitaires de l’Eglise ?

    Source: Marine Selles | StreetPress et Le Point

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit. Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société. Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, soutenez StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    En savoir plus sur Streetpres

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER