En ce moment

    26/09/2011

    A 28 ans Alice possède déjà son propre théâtre, vivier de jeunes talents

    Vidéo: En backstage à La Loge, le plus jeune théâtre de Paris

    Par Samuel Madar

    La salle de spectacle la Loge accueille depuis deux ans la jeune création parisienne. Comédiens, musiciens, danseurs et humoristes se croisent tous les soirs sous le regard d'Alice Vivier, la propriétaire des lieux.

    L’histoire La salle de spectacle, dans le 11ème arrondissement à Paris, a ouvert ses portes il y a deux ans. La Loge tient son nom d’une ancienne salle, La Petite Loge, dans le 9ème, le plus petit théâtre de la capitale. L’idée était de déménager le lieu et de l’agrandir. La Loge dispose aujourd’hui de 80 places et accueille toute l’année des artistes en résidence.

    Une femme aux commandes A 28 ans, Alice Vivier dirige La Loge. Après des études en fac d’Arts du Spectacle, la demoiselle achète en 2005 la Petite Loge, une salle minuscule de 20 m². Trois ans plus tard, elle revend son théâtre. Grâce à la plus-value, elle achète une nouvelle salle et monte la Loge.

    Repère de jeunes talents Pas besoin d’être jeune et beau pour jouer à la Loge. Il suffit d’appartenir à la « jeune création » c’est à dire d’être un artiste émergeant en voie de professionnalisation. Avis aux amateurs !

    Une programmation éclectique Théâtre, concerts, humour… Par ici M’sieurs Dames, à La Loge y’en a pour tous les goûts ! La programmation musicale est essentiellement rock et folk. Pour le théâtre, La Loge privilégie les textes contemporains. L’idée ? « brouiller les pistes, faire se rencontrer comédiens, musiciens, humoristes dans un même lieu pour créer une effervescence artistique »

    La Loge c’est où ?

    Adresse: 77 boulevard de Charonne / 75011 / Métro Alexandre Dumas

    Cet article est à prix libre. Pour continuer la lecture, vous pouvez faire un don.

    StreetPress est un média indépendant qui repose sur les dons de ses lecteurs et lectrices. Pour bien finir l’année, aidez-nous à atteindre les 100 000 euros avant le 11 décembre. En savoir plus →

    Après déduction fiscale, un don de 30€ vous reviendra à 10€.

    Soutenir Streetpress Je fais un don
    mode payements
    Le journalisme de qualité coûte cher. Nous avons besoin de vous.

    Nous pensons que l’information doit être accessible à chacun, quel que soient ses moyens. C’est pourquoi StreetPress est et restera gratuit. Mais produire une information de qualité prend du temps et coûte cher. StreetPress, c'est une équipe de 13 journalistes permanents, auxquels s'ajoute plusieurs dizaines de pigistes, photographes et illustrateurs.
    Soutenez StreetPress, faites un don à partir de 1 euro 💪🙏

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER