En ce moment

    14 / 07 / 2010

    L'Italien: la bande-annonce à la moulinette

    Par Noémie Toledano

    Un film avec Kad réalisé par Olivier ça vous tente? StreetPress passe la bande-annonce à la moulinette.

    1. Le debrief:

    font color=“red”>1. Durée de la bande-annonce: 1 minute 56 secondes


    font color=“red”>2. Nombre de plans: 81 environ avec les panneaux


    font color=“red”>3. Intrigue dévoilée dans la BA: 78 %


    font color=“red”>4. Style: Comédie bling-bling sur la pseudo-tolérance


    font color=“red”>5. Échelle de “ça te dit un cinoche ?”:
    Pitié
    Nan nan
    Bof
    Peut-être
    Pourquoi pas
    A fond !


    font color=“red”>6. Kad merad, aka Dino, présent dans 54 plans sur 81, crane brillant, bouc impeccable, croix en or qui brille.



    font color=“red”>7. La phrase choc: “Les rendez-vous client à 5h58, moi j’ai jamais vu ça”, le patron







    2. On a compris que :

    Dino est le meilleur vendeur de voitures de luxe de sa boite et vit avec sa compagne qui rêve de rencontrer sa famille. Seulement Dino s’appelle en fait Mourad, n’est pas italien et encore moins catholique.


    Le jour où son père fait une attaque et lui demande de faire Ramadan à sa place, Dino/Mourad commence à mener une double vie. Petit à petit, son entourage commence à percevoir qui est vraiment Dino.







    3. Fiche technique :

    Sortie: 14 juillet 2010
    Réalisateur: Olivier Baroux
    Starring: Kad Merad, Valérie Benguigui
    Durée: 102 min


    “J’ai travaillé longtemps pour réussir ce regard langoureux et mélancolique!”



    “Par la seule force du regard, j’arrive à faire bouger mon assiette!”



    “C’est ceux-là que je veux!”

    Source: Noémie Toledano | StreetPress

    On a choisi de faire différemment. Vous validez ?

    Contrairement à la plupart des médias, StreetPress a choisi d’ouvrir l’intégralité de ses enquêtes, reportages et vidéos en accès libre et gratuit.

    Pour sortir des flux d’infos en continu et de la caricature de nos vies, on pense qu’il est urgent de revenir au niveau du sol, du terrain, de la rue. Faire entendre les voix des oubliés.es du débat public, c’est prendre un engagement fort dans la bataille contre les préjugés qui fracturent la société.

    Nous avons choisi de remettre notre indépendance entre vos mains. Pour que cette information reste accessible au plus grande nombre, votre soutien tous les mois est essentiel. Si vous le pouvez, devenez supporter de StreetPress, même 1€ ça fait la différence.

    Je soutiens StreetPress  
    mode payements

    NE MANQUEZ RIEN DE STREETPRESS,
    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER